La guerre entre Anges et Démons a cessé récemment tandis que les Déchus pris en tenaille tentent de survivre. Mais un autre danger attend les anges qui tombent : le goût des démons pour les esclaves, distraction entre deux intrigues mortelles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Lyngel Kokhva [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar
MessageSujet: Lyngel Kokhva [fini]   Ven 25 Jan 2013 - 12:40



Lyngel Kokhva







    Age : Il a à peine 50 ans.
    Surnom : Le seul surnom qu’il est eu pour le moment est Lyn.
    Race : Ange
    Classe : C’est un tout jeune chérubin
    Préférence : … Dominé ? (… enfin il lui semble)
    Ce que vous aimez: Jouer du violon, faire des jeux de hasard, les défis, le chocolat, les chatons
    Ce que vous détestez: Le silence, le vide, les pommes, les larmes, les fausses notes, le froid




Physique



Pas trop grand, ni trop petit, simplement de taille moyenne. Lui et sa taille tout ce qu’il y a de plus dans la norme pour ne pas faire tache, qui ne permettait pas d'après certain fruit sans utiliser ses ailes, mais on ne change pas de taille selon d’humeur et puis ce n'est pas quelque centimètre qui vont changer quelque chose pour des fruit. Son poids aussi est dans la norme, là il en bien comptant, pas de vu de squelette ni de bourrelets. Simplement un corps de structure simple. Le physique assez anguleux.

Pourtant il était reconnaissable de loin, qu’importe sa taille. Ses cheveux bruns très fin. Sa tignasse qui part dans tous les sens au moindre petit coup de vent, qu’il laisse un peu pousser pour pouvoir les sentir s’emmêler quand il vole. Quand il ouvre en grand ses deux ailes bien blanches. Quand il s’engouffre dans les courants d’air. Quand il est libre. Tout comme le vent qui caresse sa peau laiteuse toute douce. Sa peau si sensible au moindre contact qui le fait doucement frissonner en dessinant un sourire sur ses lèvres.

Ses lèvres pulpeuse qui tire bien souvent vers le haut, pale et légèrement gercées. Juste au-dessus d’un menton assez court et en dessous d’un nez un peu pointu. Des fossettes se forment quand il sourit et ses pommettes se colorent facilement, un simple câlin et le voilà carmin. Il y a aussi ses deux grands yeux bleu clair qui regardent constamment le monde autour comme un enfant. S’étonnant d’un rien. Des yeux bien ronds qui s’écarquillent au moindre changement de mouvement. Des yeux vivants.

Il y a aussi ses doigts qui sont très vivants, mais aussi un peu cornus par leur long entrainement à la pratique du violon. Il est incapable avec sa voix grave de chanter juste, mais ses doigts, eux, ont appris à jouer. Des doigts qui savent aussi créer de petite sphère de lumière, certainement une des seules choses qu’il est capable de vraiment faire avec ses pouvoirs. Il est le son et la lumière quand il joue. Même si c’est fortement inutile contre quelqu’un d’offensif et ou agressif. La musique calme les mœurs, mais ne fait pas miracle.
Mental



Les notes montent dans son esprit, dans ses oreilles et son violon s’anime entre ses doigts. Les cordent vibrent encore et encore. Le son amplis la pièce où s’exerce et plus rien n’existe autour de lui. Dans ses moments-là il y a lui, le violon et la musique. C’est tout. Uniquement ça. Lui qui ne s’exerce presque pas pour devenir un ange est tout ce qu’il y a de plus exigeant dès que ça touche à son instrument de musique. C’est comme si tout sa motivation pour grandir n’est que pour pouvoir jouer en paix. Il a même appris les sort simple de magie de la lumière qui permette de faire que ses prestation soit lumineuse et pour soigner les plaies bénignes ou peu profonde, mais cela se stop là. Les seuls moments d’étude qu’il souhaite se consacrer seront pour son violon et tant pis si il reste un chérubin pour toujours.

Bien sûr il a autre chose dans la vie se petit. Il y a aussi les défis. Si un phrase pouvait résumer son autre passe-temps favori serai « Cap ou pas ? ». Il se fiche de ce que les autre son capable de faire ou non, lui il souhaite que l’on le mette à l’épreuve pour s’occuper, pour se prouver à lui-même qu’il est capable d’être lui. Quel que soit le défi ses yeux se mettront presque à briller si c’était possible et il fonce tête baissé pour tenter de le réaliser. Comme si cerveau n’était que capable de répondre « Cap ! » quand la question se pose. Il n’y a jamais d’hésitation, parfois un temps de réflexion, mais ce n’est jamais long. Il ne se fixe malheureusement aucune limite. Une façon de se sentir libre de ses mouvements et pensées. Une façon de fuir aussi.

C’est peut-être une façon de ne pas être seul dans le silence le plus total. Une façon d’avoir toujours quelqu’un avec soit pour voir ce qu’il sera capable de faire ou non. Une manière de ne pas avoir peur de la solitude, du froid qui pourrait s’infiltrer sous sa peau. Cette peur panique qui arrive à le prendre dès qu’il se retrouve trop longtemps seul. Il sait qu’il ne devrait pas avoir de ça au paradis, mais elle reste tout de même. Les seuls moments où être seul ne le dérange pas c’est quand il joue du violon ou vole. Ce n’est pas le vide du à la hauteur qui lui fait peur, c’est juste le vide en lui-même. Le fait que le vide puisse exister là dans ce monde. Il doute parfois de cet être remplis de bonté qui a laissé un tel vide exister, jamais bien longtemps, mais le doute est là tout de même. Présent dans ses yeux.

Il se fait malgré ça un devoir de faire une confiance aveugle aux personnes qui l’entourent. Une confiance stupide, mais qui est là à chaque moment de sa vie. Enfin pour le moment. Il ouvre en grand les bras pour y accueillir qui le voudra sans se poser de question. Trop de question ne ferait que faire revenir son doute. Il ne doute plus avec un chaton à côté de lui, ses créatures toute douces et si libres de pensée, d’après lui. Il aurait souhaité naitre chat pour ne pas avoir autant de question en tête. Pour ne pas se demander des choses stupides comme pourquoi il adore le chocolat alors que les pommes lui donnent envie de vomir. Mise à part cela il reste quelqu’un de simple qui regarde le monde avec les yeux d’un enfant et qui semble s’éveiller à tout. Enfin c’est comme ça pour le moment, juste avant le grand saut. Avant la chute en avant la tête la première. Tout reste à écrire pour ce qu’il deviendra.
Histoire



« Lyngel fait un effort, s’il te plait… Juste une fois …
- Mais je fais un effort… »

Le bambin regarde son précepteur avec une petite moue boudeuse tandis que ce dernier soupire devant la mauvaise volonté de l’enfant. Ce n’est qu’une petit heure de calme qu'il lui demande, quelque chose que tous les autres chérubins avec lui de son âge ont déjà fait, mais le petit brun ne semble pas vouloir faire comme les autres. La tête de l’ange boulote de droite à gauche avant qu’un sourire illumine ses lèvres en même temps que son idée vient d’arriver.

« Cap ou pas de rester sage durant une heure ?
- Cap ! Tu vas voir il sera super ! »

Un rire franc sort de la bouche du plus âgé en regardant cette fois le plus jeune faire enfin des efforts pour rester calme et ne plus faire de cabriole. Il était vraiment heureux que ce petit jeu mit en place fonctionne si bien pour faire avancer ce fanatique de violon. Il l’avait mis en place un an au pare-avant et il ne le regrettait jamais pour son enseignement. Ce n’était certes pas la meilleure façon d’apprendre, mais ça restait un moyen d’apprentissage comme un autre. Quelques heures plus tard le bambin brun revient vers lui un grand sourire aux lèvres, heureux d'avoir réussit ce qu'il lui avait été demandé et une caresse sur la tête par le précepteur en récompense. La journée se fini avec délice dans les bras de ses parents. Une journée d’enfant.

~~~~~~

Le temps passe et le bambin grandi. Son envie d’étudier reste la même et ses effort ne se portent maintenant que sur le violon et ses défis. Ça a eu le mérite de faire soupirer et sourire. Qu’il aille à son rythme après tout on ne lui demandait pas de faire ce qu’il ne souhaitait pas. Lyngel était heureux de ses moments d’enfance qui perduraient, de ses moments de joie qui grandissaient. De la vie tout bêtement. Ses ailes volent de plus en plus haut et ses rires grandissent encore.

« Cap ou pas d’aller plus vite que moi ?
- Cap, Fraïu tu vas perdre.
- Nous verrons bien.
- C’est vrais. Fonce maintenant.
- C’est ce que je fais. »

Le jeu a perduré, plus pour les même raison, mais il apporte des rires du coup c’est le principal. La course folle des deux chérubins remplis de rire se poursuit sous le sourire serein des plus âgés. Leur laisser le temps est ce qu’il y a de mieux à faire. Ils ne sont pas presser et puis leur seigneur ne force personne. Qui en voudrait à des gens de vivre tout bêtement ? Au paradis peu de monde c’est certain. La vie continue remplit de simplicité toute bête.

~~~~~~

Il y a certain moment où il faut comprendre quand le jeu est fini. Quand il faut se stopper.

« Cap ou pas de rester dans les air plus longtemps que moi ? »

Le vent tourne doucement. Lyngel tend les ailes et prends son envole pour accepter le défis. Il reste longtemps, très longtemps. Les ailes faiblissent. Fraïu redescend alors que le brun dans un sursaut de jeu pique une envoler pour prouver qu'il a gagner. Une envoler trop loin, les ailes trop fatigue. La douleur vient, il vas pour se poser, mais rate son mouvement. Il entends son ami qui appel à l'aide et lui qui tombe. Puis il y a un long silence, le vide, le froid, la chute. Longue et douloureuse. Le sol, des ombres, du bruit, puis le noir et de nouveau le silence. Un nouveau départ par vraiment voulu.



Derrière l'écran !





    Prénom: Léa
    Age : 19 ans
    Comment as-tu découvert le forum ? Par un total hasard avec google.
    Pourquoi t'être inscrit(e) ? Parce que ça faisait un moment que Lyngel était dans mon esprit et que ici est l’endroit idéal pour pouvoir le jouer et que il semble avoir des personnes sympathique.
    Comment trouves-tu le forum ? Il est sympa et jolie ( … non, je n’ai pas jouer pendant vingt minutes juste avec les flocon avant de lire le contexte … non, je nie en bloc ! )
    Code du règlement: Va-li-dé ♥
    Autre chose à ajouter ? ... J’ai toujours du mal avec les présentations, désolé. J’ai hâte de pouvoir rp ici.


(c) Codage de la fiche par Voly'an, Bienvenue en Enfer


Dernière édition par Lyngel Kokhva le Sam 26 Jan 2013 - 10:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Maître de cérémonie de Satan
avatar
Messages : 924
Date d'inscription : 09/05/2012

• Feuille de Personnage
Âge apparent: Un quart de siècle ~
Pouvoirs: Ténèbres, Foudre, Dégénérescence
Situation:
Maître de cérémonie de Satan
MessageSujet: Re: Lyngel Kokhva [fini]   Sam 26 Jan 2013 - 9:58

Plog plog et bienvenuuuuue o/

Aaah, toi aussi tu joues avec les flocons ? Ils sont bien, hein? *.* *PAN* ... D'accord, d'accord, Voly'an, je fais mon boulot d'admin u_u

Bref, ta fiche est très agréable à lire, remplie de beaux pavés comme j'aime ! Par contre, il y a un certain nombre de points qu'il faudrait que tu reprennes ._.


*Pour l'âge : les anges étant adultes à 100 ans, un Chérubin de 25 ans aurait, en apparence... environ 5 ans... Donc le mieux serait que tu montes un peu son âge, vers la cinquantaine, et que tu mettes un avatar résolument enfantin '-'

*Dans ta description physique, la seule chose qui me chiffonne un peu est que je ne vois pas pourquoi un ange serait mécontent d'avoir une taille dans la norme parce qu'il veut sortir physiquement du rang. Le reste est tout bon à mes yeux !

* Dans ton histoire, tu parles de ton précepteur et d'un rayon de lumière. Les jeunes anges n'ont pas de cours particuliers, ils sont en classe - avec effectivement un précepteur. Et ils ne maîtrisent pas encore la lumière, puisque c'est la découverte de leur pouvoir qui fait d'eux les anges.

*Autre petit détail : la manière de parler. Garde à l'esprit que les anges ne disent que la vérité, même tout jeunes. Si un Chérubin dit "vantard" ou "idiot", il le pense réellement, ça ne peut pas être une... insulte affective, disons ~

*Dernier point, et un peu plus important que les précédents : la manière dont tu tombes. Aucun Chérubin n'utiliserait ce jeu pour des choses aussi graves. Des taquineries, quelques petites bêtises pour ennuyer les adultes, oui, mais certainement pas quelque chose de cette envergure !


Voilà voilà, je crois avoir tout dit, à moins que Voly'an ou Inyël n'aient d'autres remarques à faire. Mais mis à part le dernier, les points que j'ai soulevés ne sont pas extrêmement importants, et j'espère que tu n'auras pas trop de mal à les modifier. Si tu as la moindre question, n'hésite surtout pas à nous contacter, sur la cb ou bien via mp, nous sommes là pour ça ♥


EDIT : Modifications faites et rang mis, tu es entièrement validé, amuse-toi bien sur le forum ♥

___________________


Autres:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Lyngel Kokhva [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue en Enfer :: Premier Passage :: Registres :: Présentations :: Anciennes présentations-