La guerre entre Anges et Démons a cessé récemment tandis que les Déchus pris en tenaille tentent de survivre. Mais un autre danger attend les anges qui tombent : le goût des démons pour les esclaves, distraction entre deux intrigues mortelles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Prédéf lié à Ḥănôkh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar
MessageSujet: Prédéf lié à Ḥănôkh   Mar 5 Fév 2013 - 16:19


Galahd’riel Ged’veh


180 ans ♣ Dominé-Dominant? Votre choix ! ♣ Soldat ♣ Archange





Galahd’riel est un ange exemplaire, droit, aimant et valeureux qui très tôt s’est destiné aux armes et choisit une carrière militaire. Mais il est aussi amoureux des lettres et particulièrement de l’histoire et profite toujours, dès qu’il en a le temps, de passer ne serait-ce qu’une demi-heure à la bibliothèque. Son regard est couleur de ciel, aussi, toute une météorologie de nuances mouvantes teinte ses prunelles lorsqu’il lit et en apprend un peu plus sur le monde. Son corps est svelte et élancé, mais qu’à cela ne tienne, sa force est de lumière et il manie l’arme avec force et agilité. Depuis plusieurs années, Galahd’ commence à manipuler l’eau et faire apparaitre les gouttelettes depuis l’air qui l’entoure ; il s’est senti fin prêt de développer cette faculté en sachant que le travail peut s’échelonner sur des décennies, humble et hautement conscient qu’un grand pouvoir est une grande responsabilité. Ses proches s’en amusent gentiment et Ḥănôkh, son cousin et ami le plus proche, lui demandait souvent « à boire ! » tout en sachant que se préparait une faculté redoutable.
Tout aurait pu se poursuivre ainsi et le temps s’écouler entre l’apprentissage, les passes d’arme, la lecture et l’amour de ses proches. Mais alors qu’il poussait l’entrainement quotidien en duel avec son cousin, tous deux animés par la passion calme et la détermination inébranlable, le temps s’emballa sans que les duellistes ne s’en inquiètent. N’étaient-ils pas en sécurité après tout ? Ces démons, les hypothétiques adversaires contre lesquels ils devaient se tenir prêts, n’étaient-ils pas dans un autre monde si lointain qu’il leur semblait parfois irréel , sauf les récentes tragédies, sporadiques mais marquantes qui attristent parfois les cieux ? La foudre frappa, et son ami tomba. Il fonça, mais la violence du choc et des courants avait propulsé son ami à une vitesse vertigineuse. Il perdit lui-même contrôle –et son arme, un sceptre - et cru qu’il partait aussi, mais il resta, ailes déployées le portant à nouveau et réussit tant bien que mal à manœuvrer dans la tempête. Et il rentra pour demander à partir à sa recherche :

Galahd’riel rabattait l’étoffe par-dessus son épaule d’un geste fier et argumentait dans toute sa superbe, pour obtenir l’accord de descendre. Il n’en démordait pas et partirait seul, pour ne pas mettre ses frères en danger. Compréhensifs et affligés, tous tentaient de le consoler et de lui faire entendre raison, mais le soldat répétait dans le désespoir et sa douleur, les preuves irréfutables du bien-fondé de ses décisions. Il savait ou la foudre avait frappé, l’attitude, longitude à l’appui –comment pourrait-il l’oublier ? Il était celui qui avait foncé sans avoir été capable de le rattraper, la vitesse vertigineuse à laquelle le sergent-major était tombé ayant eu raison de la rapidité de sa réaction. Il avait lâché son arme. Elle était avec lui, et Ḥănôkh était en vie, il le savait aussi surement que la lumière l’habitait ! Il l’avait senti. Il devait descendre, c’était sa faute, il était responsable. Le seul fait d’avoir été présent faisait de la chute du sergent sa responsabilité ! Ḥănôkh était fort, il ne resterait pas ! Il tenterait de fuir et seul il périrait ! L’embarras et la tristesse les submergeait, tous savaient ce qui attendait un ange tombé, fort ou moins fort, archange ou chérubin et le refus d’accepter tenait un temps les proches avant qu’ils ne dussent se résigner. Les disparitions étaient cruelles et leurs frères priaient. Pour leur salut, pour leur âme en proie à l’ignominie et au tourment de l’enfer. « Je ne suis pas fou et la douleur ne m’aveugle pas. Je remonterai si vraiment je ne trouve rien. Je remonterai. Tout comme je descendrai. Par palier, prudemment. Le champ de bataille. La vallée morte, Seigneur, s’il le faut. Mais je dois y aller ! »

[Suite à développer selon le souhait de la personne intéressée ! Mais Galahd’ descendra et volontairement ou non (perte de contrôle à mi-chemin par exemple…), l’ange parviendra en enfer. Son caractère peut, une fois en bas loin des siens, le pousser à la déchéance.]

Traits de caractère
Droit, lettré, fort ; passionné et fervent dans ce qu’il entreprend .


Mes connaissances
.






    Nom : Ḥănôkh Ged’veh
    Classe : Archange
    Type de lien/relation : Cousin, amis proche et partenaires d’armes.
    Galahd et Ḥănôkh sont proches depuis toujours et ont évolué dans une relation « calme » faite de silence et d’observation et de « joies » intellectuelles : Galahd est un fervent lecteur et Ḥănôkh un chanteur. Rien n’a jamais été tendancieux entre eux bien que les deux m’aient jamais fait montre d’un grand intérêt envers l’amour « particulier » d’une ange ni de fonder un foyer : ils avaient le temps, pensaient-ils, et des choses pour le moment plus importantes à développer.
    Le caractère passionné de Galahl, loin du paradis et de la lumière peut se déployer d’une manière délétère pour l’ange, surtout s’il lui arrive malheur en étant confronté à ses démons. Et les sentiments qui l’animaient jusque-là, se fourvoyer, que ce soit en désir ou en haine, inversant la tendance en tenant Ḥănôkh pour responsable de sa « chute » en enfer.


Revenir en haut Aller en bas
 

Prédéf lié à Ḥănôkh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue en Enfer :: Archives :: Salle des Archives :: Administration :: Liens/Pouvoirs/Prédéfinis-