La guerre entre Anges et Démons a cessé récemment tandis que les Déchus pris en tenaille tentent de survivre. Mais un autre danger attend les anges qui tombent : le goût des démons pour les esclaves, distraction entre deux intrigues mortelles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Jeliel, la rage de vivre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ange de Colère
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 19/02/2014

• Feuille de Personnage
Âge apparent: Env. 16 ans
Pouvoirs: Aiguilles de Ténèbres
Situation:
Ange de Colère
MessageSujet: Jeliel, la rage de vivre   Jeu 20 Fév 2014 - 0:26





Jeliel Iez'alel

Surnom : Lili, mais il n'aime pas ça.
Âge : Apparence 16 ans
Race : Ange déchu
Classe : Ange
Préférence : Dominé

Rang personnalisé : Ange de Colère

Description Mentale


Jeliel est quelqu'un de très froid... Au sens figuré comme au sens propre. Il n'accorde jamais sa confiance au premier venu. Il est très facilement irritable, il suffit que vous ayez un comportement qui ne lui plaît pas pour être frappé par les foudres de sa colère. Il a tendance même à en venir aux mains si vous l'énervez de trop... Son poing est aussi glacé que sa lame. Ses reproches sont néanmoins justifiés, c'est juste qu'il les fait ressortir de trop, ne voyant plus que les défauts des autres. Il use beaucoup de sarcasme et d'un humour caustique qui ne fait rire que lui. Mais si on creuse (beaucoup, très longtemps, avec de la volonté et un tractopelle), sous la surface se cache un petit cœur... Il n'est pas romantique mais avoue être touché par les marques d'affection sincères, quelles qu'elles soient. Très fidèle, il ne supporte pas les trahisons, en amour ou en simple amitié, ça le met hors de lui. Il a une fâcheuse tendance à "materner" ceux qu'il aime et s'inquiète au moindre souci, même mineur. Du coup, il est un peu chevaleresque sur les bords. Loin d'être orgueilleux ou avare, il a le sens du partage et du sacrifice, n'hésitant jamais à faire part de ce qu'il pense, prêt à défendre les plus faibles.

Description Physique


Au premier abord, Jeliel n'a rien d'un garçon. Il est tout fin, plutôt petit, a des lèvres pulpeuse et le visage fin. C'est sa voix grave qui interpelle, ses sourcils constamment froncés qui vous interroge... Puis vous rendez compte qu'il s'agit bel et bien d'un garçon. Il est droit et pour peu qu'il laisse voir ses bras vous verrez qu'il est un peu musclé. Il paraît jeune, très jeune, vu qu'il est imberbe. Il est pâle, son corps est gelé et, comme beaucoup d'Ange sa peau est quasiment parfaite car, malheureusement, on peut compter ça et là, quelques cicatrices cachées. Depuis sa déchéance, il a des cheveux noir de jais, mais a gardé ses magnifiques yeux d'argent emplis de hargne. Des yeux qui vous disent que jamais il ne se laissera faire, jamais il ne sera votre propriété. Il porte une chemise blanche avec un long manteau noir avec des ouvertures qui laissent dépasser ses ailes sombres. Il garde une épée à sa ceinture à droite... car oui, il est gaucher. Il a aussi l'oreille musicale, c'est ce qu'il a le plus aimé apprendre lorsqu'il était Chérubin, il adore chanter. Bien qu'il attende toujours d'être seul pour pouvoir le faire.

Histoire


J'étais un Chérubin comme un autre ; plein de vie, curieux, joueur... J'apprenais mes leçons par cœur, pour le plus grand bonheur de mes parents aimants. J'adorais apprendre, surtout la musique. Quand on allait se promener dans les Grandes Plaines de Lumières, les rayons du soleil rendaient mes cheveux blancs plus éclatants encore et je chantais à la gloire du Seigneur, ravissant les Anges autour de nous. Mon précepteur était patient avec chacun d'entre nous. Il était sage, tout le monde l'adorait.

Il était beau et lumineux... ce monde.

Puis j'approchais le siècle d'existence. Mes camarades et moi nous nous étions assagis... un minimum dirons-nous. Il nous tardait de devenir des Anges... Et nous le sommes devenus. Enfin presque. L'un d'entres nous est resté Chérubin... parce qu'il manquait de maturité. C'est à partir de ce moment que je me suis posé des questions.

Qui avait jugé de la maturité de mon camarade ?... Si ce n'était le Seigneur, en quoi un Ange, un Archange ou un Séraphin même aurait-il le droit de juger ? Et juger autrui... n'était-ce pas mal ? J'en suis venu à remettre en question tout le Paradis. Pourquoi aurions-nous le droit de dessiner mais pas de faire du théâtre ? Le dessin n'est pas un mensonge aussi si on y développe son imagination ? L'imagination c'est un mensonge ? Donc les créateurs des plus belles symphonies lyriques aussi ?... Pourquoi ne pas manger de viandes ? J'irai pas le faire personnellement mais... Pourquoi pas ?

Je m'efforçais de taire ses questionnements, avec mon éducation, je savais que c'était mauvais. Je vivais donc ma vie nouvelle d'Ange paisible, apprenant l'art de l'épée et de la lumière. Mais bientôt cela m’oppressa. Et lors d'un dîner de famille, je lâchais une bombe. :

-Mère ?

-Oui Jeliel ?

-...L'amour, c'est bien le plus beau sentiment qui existe ?

-L'un des plus magnifiques mon garçon.

-Alors... Pourquoi deux hommes ne devraient pas s'aimer ?

Ma mère laissa tomber ses couverts, mon père leva enfin la tête pour me voir. Je les avais choqué, mais je ne comprenais pas pourquoi. :

-Jeliel, deux hommes ou deux femmes entres eux ne peuvent pas donner la vie.

-Et alors ? Ils s'aiment non ?! Je croyais que l'amour ne se limitait pas à l'acte.

Là, mon père ne sut quoi répondre. D'autant plus que ma mère se mit à pleurer, pour la première fois de ma vie je voyais ma mère pleurer... De longues gouttes cristallines et assassines longeant ses joues. :

-Je... C'est bon. Je ne dirai plus rien.

Et c'est ce que je fis... Pour le peu de temps où je restais chez mes parents, je ne leur parlais plus, et eux faisaient de même.



Ce silence avait commencé à me transformer... Il me pesait, j'en devenais aigri. Je ne supportais plus les autres et leur naïveté ainsi que leur incapacité à m'apporter une réponse dans ma période de trouble ; car c'était tout ce que j'espérais, que ce ne soit qu'une période. Je devenais violent en entrainement, on eut beau me demander de me calmer, rien y fit.

Durant l'un d'entres eux, je finis par m'envoler loin, m'isoler. Je contemplais l'Arbre des Sephiroth, le vague à l'âme. Mais j'avais été suivi par un de mes camarades. :

-Laisse-moi tranquille.

-C'est bon... T'agace pas ! Viens avec moi, on va aller faire un tour, on va se détendre tous les deux ! Respirer ça te fera du...

-Ferme-la.

-...J'aime pas trop ce ton que tu emploies.

-Moi j'aime pas ta tronche, on est quitte. Dégage maintenant.

-Oh Lili !

-FERME-LA !

Le poing est parti tout seul et je ne fis rien pour m'arrêter. Je le tabassais et cela me fit beaucoup de bien car j'évacuais enfin toutes ses questions sans réponses que je traînais depuis plusieurs années, ce silence monacal et pesant chez moi et toutes ces injustices que je ne comprenais pas.

L'on m'empêcha d'aller jusqu'à le tuer... Fort heureusement dans un sens. Enfin, c'est ce que je dis maintenant, mais sur l'instant j'avais été complètement aveuglé par ma colère que je contenais depuis trop longtemps en moi. Le Seigneur le vit... Il vit tout ce qu'il y avait en moi. Pourtant j'eus l'impression qu'il ne me comprit pas. Tout ce qu'il vit, c'est que je posais trop de questions pour quelqu'un qui devrait l'écouter aveuglément... Au final, qui de nous deux était le plus aveugle ?... Oui, encore une question... A croire que j'aime me tourmenter.



Je... ne veux pas me rappeler... de ma lumière arrachée. Le vide... comme de la glace dans mes poumons... Non ! Je ne me souviens même pas de comment je me suis retrouvé dans la Vallée Morte. Je me suis comme éveillé dans les ténèbres qui m'entouraient, mes cheveux devenant noirs ainsi que mes plumes... Et plus je luttais contre ça, plus je me tordais de douleurs, plus je devenais fou, plus ma lame me semblait salvatrice. Je finis néanmoins par lâcher prise, sans pour autant accepter ce fait... J'étais déchu. Ni Ange, ni Démon, le déchet des deux camps.

Depuis je me bats pour un semblant de liberté que peut-être je ne mérite pas, mais c'est la seule chose qui me reste. Je reste là dans la Vallée... J'en ai fait ma maison, un endroit où mes interrogations ne sont plus.

Derrière l'écran


Pseudo - Prénom : Secret XD
Age : 20 ans
Comment as-tu découvert le forum ? Ha ha !
Pourquoi t'être inscrit(e) ? Parce que j'vous aime putain *-*
Code du règlement : Validééé ♥
Autre chose à ajouter ? roule
 
Codage par Voly'an, Bienvenue en Enfer

___________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 681
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 23

• Feuille de Personnage
Âge apparent: 25 ans environ
Pouvoirs: Ténèbres - Vent
Situation:
MessageSujet: Re: Jeliel, la rage de vivre   Jeu 20 Fév 2014 - 21:55

Hey petit Ange, et bienvenue sur le forum ! coeur
Ta fiche est très agréable à lire, (j'aime bien les petites images dans l'histoire !) et je ne vois pas grand chose de particulier à noter...

Du coup, je te valide, il te manque juste un rang et tu pourras t'épanouir sur le forum ~
Une petite idée ?

Tendresse et chocolat, moi aussi je t'aime tout plein ! ♥

___________________

Signa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beenfers.frbb.net

Ange de Colère
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 19/02/2014

• Feuille de Personnage
Âge apparent: Env. 16 ans
Pouvoirs: Aiguilles de Ténèbres
Situation:
Ange de Colère
MessageSujet: Re: Jeliel, la rage de vivre   Jeu 20 Fév 2014 - 22:58

Bon vu que j'ai pas d'inspiration : Ange de Colère et puis au final ça me va bien...

Code:
[color=darkred][b][i]Ange de Colère[/i][/b][/color]

Ouiiiii j'aime le "darkred" !!! Et alors >< ?!  :speed:

___________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 681
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 23

• Feuille de Personnage
Âge apparent: 25 ans environ
Pouvoirs: Ténèbres - Vent
Situation:
MessageSujet: Re: Jeliel, la rage de vivre   Jeu 20 Fév 2014 - 23:00

Voilà qui est mis, mon cher !
Amuse-toi bien sur le forum ♥

___________________

Signa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beenfers.frbb.net
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Jeliel, la rage de vivre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jeliel, la rage de vivre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il faut vivre.
» Will day of rage in Saudi Arabia send oil prices up to $200 per barrel?
» DARLING petit bichon facile à vivre (78) ADOPTE
» L'art de bien vivre à Versailles [PV Henriette d'Angleterre]
» Etiquette et savoir vivre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue en Enfer :: Premier Passage :: Registres :: Présentations :: Présentations Validées-