La guerre entre Anges et Démons a cessé récemment tandis que les Déchus pris en tenaille tentent de survivre. Mais un autre danger attend les anges qui tombent : le goût des démons pour les esclaves, distraction entre deux intrigues mortelles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Satan, Souverain des Enfers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Deux faces d'une même pièce
Messages : 128
Date d'inscription : 23/01/2013

• Feuille de Personnage
Âge apparent:
Pouvoirs:
Situation:
 Deux faces d'une même pièce
MessageSujet: Satan, Souverain des Enfers   Mer 24 Sep - 14:15





Satan

Ancien nom : Lucifer

Âge : Presque aussi vieux que le monde
Race : Démon
Classe : Seigneur des Ténèbres

Pouvoir : Ténèbres et Feu noir

Description Mentale


Qui est Satan ? Cette question en suppose une autre, auparavant. Qui le sait ? Existe-t-il un être qui peut savoir qui est Satan ? Aucun démon, en tout cas, ne le sait. Ceux qui le côtoient souvent peuvent tout au plus dire qu'ils savent ce que Satan laisse voir, même s'ils sont parfaitement conscients de n'avoir accès qu'à une façade.

Joueur, c'est sans doute le premier adjectif sur lequel s'accorderaient tous ceux qui ont pu avoir une réelle discussion avec le Maître des Enfers. Il cherche avant tout son propre amusement, sans se soucier des sentiments des autres. Après tout, les Enfers et les démons n'existent que grâce à lui. Il peut donc bien se servir d'eux comme il l'entend pour se distraire. C'est pourquoi la valse meurtrière des démons voulant se rapprocher de son trône ne le dérange absolument pas, et lui plaît au contraire. Ses jeux peuvent prendre différentes formes, que ce soit des remarques verbales gênantes, des ordres ridicules ou encore terroriser volontairement ses interlocuteurs.

En règle générale, toutefois, il ne se laisse pas aller à la violence physique. Ce n'est pas par une quelconque clémence pour ses jouets, contrairement à ce que l'on pourrait croire, mais parce qu'il sait pertinemment que, s'il se laisse aller à la violence et la colère, ces deux sentiments l'emporteront bien plus loin qu'il ne l'aurait prévu au départ. Il les contient depuis si longtemps, pour éviter de se laisser dévorer par eux, qu'il ne pourrait pas bien doser la violence dont il souhaiterait faire preuve.

Et s'il y a bien une chose que Satan déteste, c'est d'avoir l'impression de perdre le contrôle. Cela lui rappelle douloureusement sa chute, contre laquelle il n'a rien pu faire, et l'impuissance qui a été la sienne lors des premiers temps passés sur le sol des Enfers. Il déteste montrer ses faiblesses, allant jusqu'à refuser d'admettre qu'il pourrait avoir tort ou devoir changer quoi que ce soit à sa manière d'être et de penser. Et, de même, il rejette catégoriquement tout ce qui pourrait être assimilé, de près ou de loin, à un trait angélique.

Description Physique


Ses six grandes ailes se déploient dans les airs. Membraneuses, sombres et sinistres, elles sont à l'image de l'apparence que veut avoir le Maître des Enfers. Ténébreux et menaçant. Son aura l'est également. Il la contient, il la contient en permanence, mais même ainsi, elle écrase de sa puissance ceux qui se trouvent en face de lui. Même si pour l'heure, ses yeux noirs, autrefois dorés et brillants, ne contemplent que la Géhenne endormie. Parfois, il se plaît à penser que ses yeux sont bien le reflet de son âme. Non pas de ses sentiments, car il n'en laisse rien paraître, mais de l'élément dans lequel il baigne, autrefois lumière et aujourd'hui ténèbres.

Ses lèvres s'étirent en un sourire moqueur, insolent et dangereux. Une expression qui, au fil des années, lui est devenue naturelle. L'une de ses mains vient se poser sur la vitre de sa fenêtre, et l'autre monte lentement jusqu'à son torse, caressant la pierre incrustée à l'intérieur même de sa chair. Son Émeraude, devenue noire comme la nuit... Sa chair paraît blessée autour de la pierre, depuis que le sceau de Mikhael s'y est posé.

Tant de changements depuis qu'il n'est plus un ange... Ses yeux, sa pierre... Sur sa tête, également, ont poussé deux grandes cornes noires, qui rehaussent encore sa taille. S'il fait 2m20, ses cornes doivent bien l'amener à 2m50. Et, bien souvent, ses ténèbres rôdent autour de son corps sous forme d'une épaisse brume noire. Car il est devenu ténèbres. Ses yeux se ferment quelques secondes alors qu'il se concentre, dématérialisant ses ailes au sein des ténèbres. A leur place apparaissent d'autres ailes, toujours au nombre de six, couvertes de plumes noires.

Il se détourne lentement de sa fenêtre et va devant son miroir, contemplant son reflet en silence. Ses traits se durcissent alors, et son poing va briser en mille éclat la glace. Ses ailes de déchu se fondent à leur tour dans les ténèbres, tandis que de petits lambeaux de celles-ci s'enroulent autour des doigts blessés de Satan. Il inspire pour se calmer, puis disparaît à son tour dans l'ombre de la nuit.

Histoire


Il était le premier, tant du point de vue de l'âge que des qualités. Il avait été le premier à voir le monde, et avait assisté à la création de tous les autres anges. De tous, il était le plus proche du Seigneur, et tous le voyaient comme le pilier du Paradis, solide, admirable et immuable. Aussi avait-il reçu comme nom Lucifer. L'incarnation de la lumière sacrée qui emplissait le Ciel. Gabriel, Raphael, Mikhael et Nith Haiah... Les autres premiers anges étaient ses amis et ses soutiens. Et le temps s'écoulait, paisible, heureux et immuable lui aussi.

La joie de Nith Haiah lorsqu'il se lia à la Bibliothèque du Paradis fut aussi la sienne. L'émotion de Raphael en recevant son épée et son bouclier, il la partagea également. Il fut aux côtés de Mikhael lorsqu'il s'adonna avec enthousiasme à l'apprentissage du combat. Et il recueillit les larmes de bonheur de Gabriel lorsqu'il devint le messager du Seigneur. Lui-même avait déjà sa place, avait déjà son rôle, et il portait avec une immense fierté l'Emeraude incrustée au niveau de son cœur.

Comment tout cela put-il changer autant ? Cette félicité paisible, qu'est-ce qui en entraîna la fin, alors que tout semblait fait pour durer ainsi éternellement ? Peut-être fut-ce justement cet aspect immuable qui finit par peser à Lucifer. Lui-même, probablement, ne saurait même pas le dire. Lui-même n'était pas lucide sur l'intérieur de son âme - il n'est pas certain qu'il le soit devenu depuis.

La première question qu'il se posa, en tout cas, lui fut inspirée par Mikhael et Raphael. Le Séraphin continuait à apprendre le maniement de la lance, l'Archange l'avait rejoint, portant son épée et son bouclier. Et un jour, en les contemplant, Lucifer se demanda pourquoi. Pourquoi devaient-ils apprendre à se battre ? A quoi se battre servait-il ? Ils étaient les seules créatures du Seigneur. Pourquoi auraient-ils à se battre ? Contre qui ? Ces questions pourraient sembler pleines de bon sens, mais c'était la première fois qu'un ange se posait, par lui-même, une question qui touchait aux décisions de Dieu.

Peut-être aurait-il dû s'en ouvrir. Peut-être aurait-il dû oser aller interroger le Créateur. Mais il préféra s'isoler, réfléchir. Et, au fil de ses heures de méditation, au fil des jours, chacune de ses questions donnait naissance à d'autres. Une fois de plus, il songea à ouvrir son cœur à ses proches. Une fois de plus, il renonça. Mais ses connaissances seules ne pouvaient plus répondre à ses interrogations, et il se plongea dans les livres. Lorsqu'il allait voir Nith Haiah à la bibliothèque, il passait de plus en plus de temps à lire, et de moins en moins à parler.

Et peu à peu, son cœur changea. Peu à peu, il oubliait la parole de Dieu pour lui préférer sa propre parole, les mots et idées qui naissaient en lui au fil des connaissances qu'il apprenait. Il n'abandonnait pas son nom de Porteur de Lumière, mais, à ses yeux, il avait trouvé la véritable lumière. Une lumière intérieure, et non plus une lumière qui lui avait été donnée de l'extérieur par le Créateur.

Ce dernier ne pouvait que finir par s'en apercevoir. Pourquoi n'avait-il pas réagi auparavant ? Nul ne pouvait le savoir. Peut-être, confiant en ses enfants, n'avait-il pas jugé nécessaire de sonder régulièrement leur cœur. Peut-être Lucifer avait-il tout simplement inventé la réserve, l'intériorité. Peut-être encore Dieu souhaitait-il laisser une chance à l'ange de se rendre compte seul de son erreur et de s'amender, peut-être espérait-il qu'il vienne se confier de lui-même. Mais cela n'eut pas lieu. Au contraire, l'ange égaré commença à parler à ses compagnons, pour tenter de leur faire voir le monde sous le nouveau jour qu'il avait découvert.

Et Lucifer fut déchu. Nombre d'anges retenaient leurs larmes alors qu'il tombait, alors que nul ne prenait sa main tendue. La perte du Porteur de Lumière signait la fin d'une époque, et annonçait des temps troubles. Beaucoup le pressentaient, et le regard sombre de Mikhael le confirmait. Et ce fut le cœur lourd qu'ils virent ensuite chuter ceux qui s'étaient laissés entraîner par les convictions de leur aîné.


La suite avait été horrible. Violemment arraché de la lumière douce et apaisante du Paradis, le Porteur de Lumière se retrouva plongé dans les ténèbres et confronté pour la première fois à l'obscurité, à la douleur et au sang. Pour survivre, il sacrifia la dernière chose qui lui restait, le dernier lien qu'il avait avec le monde qui l'avait rejeté. Pour rester lui-même, il s'amputa de sa lumière. Pour éviter de sombrer dans la folie, il annihila, volontairement, ce qu'il avait été depuis l'aube des temps.

Ainsi naquit Satan. Gagné par la haine et le désir de vengeance, il rejeta le nom que lui avait donné celui qui l'avait condamné, tout comme il avait transformé sa propre nature. Combien de souffrances lui avait causé le fait de se dénaturer ainsi lui-même ? Il ne le confia à personne. Il ne se confiait plus à personne. Se considérant comme trahi par ses anciens amis, qui l'avaient abandonné alors qu'il avait eu confiance en eux, il se défiait des autres et fit de la solitude de ses ténèbres sa seule compagne.

Il n'était pas le seul à rêver de revanche et, bientôt, dès qu'ils furent assez nombreux pour avoir de l'espoir, les démons quittèrent les Enfers pour affronter les anges sur le Ginnungagap. Comme s'ils souhaitaient que leur sang ne soit pas le seul à couler à cause de cette déchirure dont ils étaient nés. Et les batailles s'enchaînèrent, de plus en plus meurtrières.

Lorsque Mikhael et Raphael tentèrent d'arrêter leur ancien ami, souffrant de cette situation et des morts qui se multipliaient, ils ne le reconnurent pas. Ce n'était pas tant les cornes qui ornaient son front ou les ailes devenues membraneuses qui les choquèrent, mais sa haine, son orgueil et sa violence. Eux qui l'avaient connu et aimé, eux qui avaient partagé des jours heureux et calmes à ses côtés, ils étaient effarés de le voir ainsi, et en souffraient. Ce fut probablement ce qui leur permit de trouver la force de l'affronter. Et ils le privèrent du seul biais d'expression de sa douleur qu'il avait trouvé : dans la violence.

Alors il se replia sur lui-même. Forcé de ne suivre plus que de loin l'évolution des combats, de laisser les autres démons se battre pour lui, il se laissa ronger un peu plus par les ténèbres des Enfers. Sa haine pour les anges se cristallisa, et il acheva de rejeter avec colère tout ce qui avait formé l'ange qu'il était, estimant qu'il n'y avait plus rien de commun entre Lucifer et Satan, et que le premier s'était totalement fondu dans l'ombre du second.

Depuis, assis sur son sombre trône, il contemplait avec un sourire moqueur et amusé la valse des démons autour de lui. La fin des combats ne l'avait pas fait réagir, mais nul ne savait si c'était par découragement face à l'incapacité évidente de son peuple à prendre le dessus au cours de la guerre ou s'il avait d'autres plans en tête. Personne ne pouvait prétendre connaître l'intériorité du Seigneur des Ténèbres ou connaître son avis.

Codage par Voly'an, Bienvenue en Enfer

___________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Satan, Souverain des Enfers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
» Gates Of hell " La porte des Enfers
» Sharo Leek Satan [Rehla]
» Hadès, dieu des enfers. (Terminé)
» Satan dans mon ordi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue en Enfer :: Premier Passage :: Registres :: Présentations :: Présentations Validées-