La guerre entre Anges et Démons a cessé récemment tandis que les Déchus pris en tenaille tentent de survivre. Mais un autre danger attend les anges qui tombent : le goût des démons pour les esclaves, distraction entre deux intrigues mortelles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [FAQ] Foire Aux Questions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Seigneur de Guerre
avatar
Messages : 799
Date d'inscription : 18/05/2014

• Feuille de Personnage
Âge apparent: 29
Pouvoirs: Ténèbres - Foudre - Faux des enfers
Situation:
Seigneur de Guerre
MessageSujet: [FAQ] Foire Aux Questions   Dim 15 Mar 2015 - 20:13


Foire Aux Questions


Comment on fait les bébés ?


Le mode de reproduction varie en fonction de l’espèce, bien sûr.
Les anges ne s’unissant que dans un but reproductif, chaque union est fertile. Cependant, après l’accouchement, il faut du temps pour que la mère puisse à nouveau porter un enfant, généralement plusieurs dizaines d’années, bien que des exceptions existent.
Spoiler:
 

Les déchus ont gardé un système identique, mais peuvent avoir un cycle beaucoup plus court. Le taux de mortalité étant élevé, il est logique que ceux qui se reproduisaient le plus aient transmis plus facilement un haut faux de fertilité. L’atmosphère du Ginnungagap n’étant pas aussi saine que celle du Paradis, les fausses couches existent.

Les démons, eux, ont évolué de telle sorte à ce qu’ils aient un cycle hormonal, et des plages de fertilité courtes mais avec une certaine régularité, bien que les grossesses doivent être espacées, généralement, de plusieurs années. Les fausses couches sont monnaie courante, cependant, et la mortalité infantile est élevée, autant à cause des maladies que des jalousies dans les fratries.
Au niveau des menstrues, les démones utilisent des linges qu'elles font laver pour les chanceuses (les nobles) ou qu'elles lavent elles-mêmes. Mais que ne ferait-on pas pour pouvoir faire des galipettes sans s'occuper d'un bébé après ?




Et la contraception/contragestion, dans tout ça ?

Il va de soi que le concept même de contraception n’existe pas chez les anges.

Chez les déchus, l’avortement est très peu employé. La contraception, par contre est utilisée. Les déchus utilisent majoritairement des plantes aux vertus neutralisantes qui ont un bon taux de succès, ou d’autres méthodes empruntées aux démons.

Les démons, eux, considèrent que les histoires d’enfants sont des problèmes de femme. Ce sont donc à celles-ci de se débrouiller à éviter les grossesses lorsqu’il ne faut pas, ou que le père n’est pas le mari.
La contragestion est risquée, mais tout bon médecin pourra fournir des potions qui provoqueront de telles contractions que toute grossesse sera de l’histoire ancienne. Pour celles qui ne sauraient se fournir de telles choses, il reste toujours la bonne vieille méthode de l’aiguille à tricoter. Dans tous les cas, une potion mal dosée, un geste de travers, et une démone peut devenir stérile, ce qui peut être une raison de la part de son mari pour la répudier.
La difficulté d’avorter explique pourquoi les démones ont développé des méthodes de contraception, passant de plantes aux diaphragmes, qui vont de petits morceaux de toile huilée à la version en ténèbres, pour celles qui arrivent à se concentrer assez pour cela.




Pourquoi les démons pèsent plus lourd que les anges ?

La chair, les os des démons est plus dense que celle des anges. Cela n’a rien à voir avec la capacité de voler, car généralement un démon volant n’aura pas des ailes plus grandes que celles d’un ange.
Cela a des conséquences directes sur la force des démons et des anges. Car à taille et corpulence égale, un démon sera plus lourd qu’un ange, et à entraînement égal, le démon aura l’habitude de manipuler plus de poids. Donc, à la lutte, un ange sera désavantagé. En contrepartie, les anges sont dans l’absolu meilleurs en magie.



Parlons-en, les tailles, ça donne quoi ?

Pour caricaturer, les anges ont tendance à être petits et légers et les démons grands et lourds. Bien sûr, il y a des exceptions, et c’est une exagération de dire cela ainsi. Il existe des petits démons (tout petits) et des grands anges.
Les anges, purs ou déchus, ont une taille moyenne allant de 1.65 à 1.80. Au niveau du poids, ils sont légers, les purs un peu plus que les déchus.
Les démons, eux, auront une taille moyenne entre 1.75 et 1.90 et un poids bien plus lourd que celui d’un humain normal.
Aucun démon ne peut, cependant, dépasser les 2m10 (cornes ou cheveux exclus).



A quoi correspondent les âges ?
Comme il est marqué dans la description des races, la majorité s'obtient bien plus tardivement que dans "la vraie vie", et de manière différente en fonction des races. Mais qu'est-ce que ça signifie pour la croissance des petits ? Celle-ci est différente, pour chaque race, et bien sûr avoir atteint l'âge adulte ne signifie pas avoir terminé sa croissance (après tout, en France, on est majeur à 18 ans et on peut avoir des poussées de croissance jusqu'à 20, 22 ans, parfois plus tard dans certains cas) mais, majoritairement, qu'il n'y aura plus de changements majeurs (sauf cas exceptionnels) et qu'on est considéré comme un "jeune adulte" et non plus un adolescent ou un enfant.

Bref, parlons un peu de physique et de croissance, en termes crument "comme nous, pauvres humains".


  • Les anges : Ils sont majeurs à 100 ans, ce qui correspond au passage de chérubin à ange, et à l'éveil de leur pouvoir de lumière. Cet éveil est indispensable pour passer au status d'ange. Niveau maturité physique, cela correspond à quelqu'un de 20 ans, et les années sont découpées équitablement. Par conséquent, un ange de 50 ans aura un physique de quelqu'un de 10 ans.
  • Les anges déchus : La maturation physique se fait de la même manière. Cependant, le conseil peut juger de la maturité mentale et avancer le passage de chérubin à ange, ce qui fait qu'on peut avoir un déchu de 80 ans qui est déjà un ange.
  • Les démons : chez eux, la majorité est à 66ans, ce qui correspondrait à un "16 ans humains". Un démon de 33 ans aura donc autour de 8 ans, etc. Généralement, les démons continuent à grandir après leur majorité sans que ça surprenne personne.
  • Les infernaux : la majorité placée à 50 ans correspond à une maturité physique de quelqu'un de 14ans. A 25 ans, un infernal ressemblera à quelqu'un de 7 ans, etc.
  • Les semi-infernaux, eux, ont une maturité physique entre celle du démon et de l'infernal, et la majorité se place là où ils sont élevés. Un semi-infernal élevé par les Infernaux aura donc la majorité à 50 ans, même s'il parait légèrement plus jeune que ses condisciples, mais ne sera pas envoyé chez les démons comme espion avant d'avoir une apparence correspondant à un âge théorique, pour un démon, qui ne poserait pas de problème pour qu'il soit indépendant et évite les ennuis.


Il n'est bien sûr pas impossible qu'un personnage grandisse tardivement (comme Shala'ëyen qui, pour sa cérémonie de passage l'âge adulte, avait un âge physique approchant les 12ans humains) ou plus tôt, c'est juste un guide sur ce qui s'observe en moyenne dans chaque race.



Un déchu peut-il dé-déchoir ?

Certains déchus racontent que s’ils font acte de repentance, qu’ils continuent à prier Dieu et à l’aider, celui-ci les pardonnera et les reprendra en son sein.
Cependant, chez les déchus, personne n’a pu vérifier cela, ou personne n’était assez sincère pour y parvenir.
Au Paradis, aucun cas de ce genre n’a été observé.
Cependant, les voies du Seigneur sont impénétrables et rien ne dit que c’est impossible.



Les Anges sont-ils au courant de l’accord entre les démons et les déchus ?

Pour le moment, rien d’officiel ne leur a été transmis, même si certains peuvent commencer à avoir des doutes.



Et la guérison, dans tout cela ?

Outre le fait qu’il existe, aussi bien du point de vue des anges, des déchus que des démons, des possibilités de guérison magique (sachant qu’utiliser les ténèbres sur un ange pour le guérir ne fonctionne pas, et vice-versa), la capacité de guérison est propre à chacun, mais dans l’absolu bien plus rapide que pour un humain. Des côtes fêlées peuvent tout à fait mettre trois à quatre jours seulement pour se réparer, et un bras brisé seulement une dizaine de jours.
Les cicatrices, elles, disparaissent peu à peu au fil des siècles en général même si, là encore des exceptions existent, dans un sens comme dans l’autre.


___________________


Spoiler:
 


Dernière édition par Valefore Kælfyra le Mar 8 Mar 2016 - 12:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seigneur de Guerre
avatar
Messages : 799
Date d'inscription : 18/05/2014

• Feuille de Personnage
Âge apparent: 29
Pouvoirs: Ténèbres - Foudre - Faux des enfers
Situation:
Seigneur de Guerre
MessageSujet: Re: [FAQ] Foire Aux Questions   Ven 3 Juil 2015 - 20:10


Foire Aux Questions - deuxième édition



La pureté des anges

Comme précisé dans les informations complémentaires, les démons sentent la pureté des anges. Celle-ci les agresse, en un sens, et peut leur donner envie de leur arracher celle-ci. Elle est liée à leur aura, et attaquer la pureté d’un ange ternit son aura, au fur et à mesure.

La pureté d’un ange comprend, bien sûr, ce qu’on confond souvent avec sa virginité. La notion, si certes elle englobe cela, est un peu plus complexe. Un ange ayant déjà eu des rapports dans un but procréatif sera toujours senti comme vierge, mais de manière moins intense, de même qu’un ange ayant déjà connu le plaisir, sans qu’il y ait spécialement pénétration.



Le savoir chez les anges

Le savoir n’est pas honteux chez les anges, et la rébellion de Lucifer n’a pas rendu celui-ci mal vu.. Au contraire, les enfants sont encouragés à étudier et à lire - encouragés, pas forcés, bien sûr - et la Bibliothèque du Paradis est toujours ouverte à ceux, jeunes ou âgés, qui veulent se cultiver.

On ne trouve, bien sûr, aucun livre tendancieux dans la bibliothèque ni même au Paradis.



Peut-on se baigner dans le Styx ?
La réponse tient en un mot : non. De même qu’on ne peut pas boire son eau, tremper les pieds dedans pour se rafraîchir ou sortir la canne à pêche pour sortir des Espadons Stygiens.

Le Styx n'est pas un simple fleuve d'eau noire, c'est un fleuve de ténèbres, d'ombres, qui peuvent se tendre pour attraper les anges qui passent trop près. Et si un ange - ou même un démon - tombe dans l'eau, il meurt, dévoré par les ombres.



Y a-t-il des disputes conjugales ?

Encore une fois, cela dépend des races. Chez les anges, non, lorsque deux anges décident de s’unir, c’est parce qu’ils s’aiment profondément, c’est une question d’âme soeur, en un sens. Alors il peut y avoir des désacords, mais jamais des disputes, tout se règle par l’écoute de l’autre et la compréhension.

Chez les démons, sans parler d’âme soeur ou quoi que ce soit du genre, il n’y en a pas non plus : l’homme décide et impose ses décisions à sa femme. C’est un peu moins marqué chez les Seigneurs démoniaques, où les femmes sont un peu moins méprisées, mais il n’y a jamais de réelle dispute.

Chez les déchus, c’est un peu plus complexe, comme souvent. En effet, rares sont ceux qui s’unissent éternellement, la notion d’âme soeur n’a plus souvent cours. A partir de là, les couples peuvent se faire et se défaire, sans réellement parler de divorce, vu que la notion n’existe pas, et il peut y avoir des disputes, plus souvent chez les déchus présents depuis longtemps dans la Vallée morte que chez ceux qui viennent d’arriver là.



Les anges sont-ils rares ?

Les esclaves (donc les anges) ne sont pas véritablement rares au sein de la société démoniaque, même s’ils se sont raréfiés étant donné qu’ils ne sont plus ramenés comme prise de guerre. Bien sûr, il n’y en a pas un par démon, mais tout le monde en a vu au moins une fois dans sa vie, sauf cas exceptionnel. Cela fait des millénaires que les anges tombés en Enfer sont utilisés comme esclave et, au sein de la noblesse, l'immense majorité des familles possède un ange, voire plusieurs.

Certaines maison-closes ont des anges, et il y en a également souvent dans les orgies des nobles. Pouvoir coucher avec un ange n’est donc pas difficile en soi, même si en posséder un n’est pas à la portée de toutes les bourses.



Petit point sur la place sociale chez les démons, les dangers de la société et la hiérarchie au sein d’un même rang.

Rien n’est plus complexe que la place sociale chez les démons. Le rang est primordial et un Diablotin sera méprisé par les Démons mineurs et la noblesse (donc Démons majeurs et Seigneurs démoniaques), et pourra chercher la protection d’un noble pour éviter de risquer trop sa vie en continu. Les Démons mineurs n’ont pas beaucoup plus d’estime que les Diablotins, mais sont moins “supprimables” que ceux-ci, et peuvent obtenir des postes à responsabilité pour gagner une meilleure place dans la société. Ils rechigneront à se mettre sous la protection des Démons majeurs et ne l’accepteront qu’avec un Seigneur démoniaque. Il y a également de la jalousie, chez les Démons majeurs, envers les Seigneurs démoniaques, et une certaine méfiance de la part des Seigneurs démoniaques envers les Démons majeurs, qui représentent tout de même un danger, certaines familles de Démons majeurs ayant déjà pris la place d’une famille de Seigneurs démoniaques.

Ainsi, un Démon mineur ne pourra pas réellement être redouté par la société en son ensemble, bien qu’il puisse l’être par ses pairs et les Diablotins, s’il est particulièrement puissant. Ceux qui ont un protecteur peuvent se “cacher derrière” mais en gardant à l’esprit que le moindre faux-pas pouvant être reproché à son protecteur, ils ont intérêt à filer droit.

Au sein d’une même famille, les démons n’auront pas tous la même importance. Le chef de famille sera le plus important, et sera appelé “Seigneur + nom de famille”, alors que ses fils seront appelés en sa présence “Seigneur + prénom”. Les chefs de familles, au sein d’une même classe, sont donc d’un rang légèrement supérieur par rapport aux autres.

Cela entraîne le fait qu’un jeune démon, qu’il ait passé sa cérémonie de majorité ou non, doit faire attention à lui. Il est sous l’autorité de son chef de famille et ne va pas sortir seul tant qu’on est pas certain qu’il n’attirera pas la honte sur son nom et qu’il ne risquera pas de se faire des ennemis trop puissants ou se faire tuer.



La pilosité

Les anges, ainsi que les déchus, sont très peu poilus. Sauf cas exceptionnel, leur pilosité est très peu développée, même si certains décident de se laisser pousser la barbe. Cela prendra du temps pour qu’elle soit fournie, cependant.


Chez les démons, le cas de figure est bien plus complexe. La pilosité, bien sûr, peut varier d’un individu à l’autre, mais en général les Seigneurs démoniaques ont une pilosité légèrement plus marquée que celle des anges, les Démons majeurs peuvent être plus poilus, il arrive fréquemment qu’ils doivent, pour garder les joues lisses, se raser de temps en temps. Les Démons mineurs et Diablotins présentent eux une pilosité très variée.

Les Infernaux, eux, auront hérité de la pilosité de leur animal. Un Infernal loup sera donc bien plus poilu qu’un Infernal Wywern…



Quels styles de musique sont écoutés, et sur quels instruments sont-ils joués ?

Comme on eut s’en douter, les instruments électriques sont à bannir des instruments utilisés, par manque d’électricité. A part cela, il y a des cuivres, des bois, des percussions, des instruments à vent, à corde grattées, pincées, frappées, à poulie…

Ensuite, le style en lui-même varie énormément en fonction du lieu. Au Paradis, il y a une préférence pour les choeurs et la musique classique (à la Mozart et Vivaldi), et les musiques ne sont pas “violentes”.

En Enfer, du moment qu’on reste dans des sonorités naturelles, tout est joué. Il faut prendre en compte que l’équivalent de la batterie sera considéré comme naturel, cependant.

Dans la Vallée Morte, on encourage les expériences musicales, et si certains préfèrent les musiques venant du Paradis, d’autres n’hésitent pas à essayer ce qui se fait également dans la société démoniaque.



Un ange peut-il être transsexuel ?

Les anges purs, non : ils aiment le corps que Dieu leur a donné tel qu'il est, tel qu'il a été fait pour eux, donc ils ne peuvent pas se sentir d'un autre sexe que celui de leur corps. Les déchus vont fonctionner pareil,  sauf dans de très rares exceptions. (Oui. En plus d’être des exceptions, c’est très rare. Voilà. Très très très rare. Si cela vous fait envie, privilégiez plutôt un PNJ lié à votre personnage.)

Chez les démons, personne n’a envie d’être une femme, qui est vue comme inférieure. Il est tout à fait possible, cependant, de s’habiller de manière ambiguë, et ce qui se passe dans une chambre à coucher est à la discrétion de ceux qui y sont. Une femme qui s’habillerait en homme aurait de graves ennuis, étant donné qu’elle essayerait de s’accaparer des privilèges qui ne sont pas les siens.



Comment sont gérés les problèmes mentaux ?

Chez les anges, il n’y a aucun problème mental de naissance, car le corps que Dieu donne est parfait - et ça, c’est pratique. Lorsqu’un ange devient fou, à cause d’un traumatisme, d’un choc ou autre, la famille va s’en occuper avec l’aide des médecins, et si l’ange n’a plus de famille, il reste ses proches, ses amis.

Dans la Vallée morte, la communauté va s’occuper de ses malades, car ceux-ci n’ont parfois pas de famille. Si la personne devient un réel légume et n’a pas de proches pour s’occuper de lui, le conseil peut prendre la décision de le supprimer pour concentrer les efforts de la communauté sur les autres déchus.

Chez les démons, lorsqu’un enfant nait avec une tare, il est généralement supprimé très rapidement, après que le père ait donné son accord (pour éviter des éliminations trop enthousiastes de nouveaux-nés). Si quelqu’un devient fou, on l’éliminera aussi rapidement, même si, là encore, il peut y avoir des exceptions, sans que la société soit au courant.



Les anges dessinent-ils des oeuvres de fiction ?

Les anges n'ont pas l'idée de dessiner quelque chose qui n'existe pas. Par contre, ils peuvent tout à faire dessiner quelque chose à quoi ils n'ont pas assisté mais qui existe et que des anges ont vu, en se basant sur des témoignages, oraux ou écrits. Par exemple, un ange né après la fin des guerres peut parfaitement dessiner une bataille dont on lui a parlé. Et pour les styles de dessin, tant qu'ils représentent tout de même la réalité sans trop de déformations (pas de Picasso, par exemple), cela ne posera pas de problème.

En somme, il en est de même pour l’écriture.



Dans la Vallée Morte, y'a des animaux domestiqués ?

Les déchus peuvent en avoir, tout comme en Enfer. Cependant, comme les créatures de la Vallée Morte sont assez dangereuses, il n’en ont pas beaucoup.



Qu'en est-il de l'inceste ?

Si la question ne se pose pas entre anges, pour les démons c'est pleinement accepté dans la société. Il n'est d'ailleurs pas exceptionnel qu'un père s'occupe de dépuceler ses fils pour ne pas que ceux-ci apportent la honte à la famille lors de leurs premières fois avec un amant, on confie la tâche à un proche en qui il peut avoir confiance, famille ou amant. L'inceste hétérosexuel a pour restrictions qu'il est mieux vu qu'une fille noble soit vierge pour le mariage et, surtout, que l'union soit inféconde.

Du point de vue des déchus, le problème est plus complexe : ceux qui ont abandonné totalement leur nature angélique n'auront pas forcément de réticences avec la notion même s'ils ne s'afficheront pas, pour ne pas gêner ceux qui, plus proches de leur nature angélique, seraient choqués par cela, voir révulsé.



Et l’adultère ?

Adultère ? Les anges ne connaissent pas la notion, étant donné qu’ils s’unissent pour la vie à un seul partenaire. Pour les déchus, cela va beaucoup dépendre des couples et il est admis que, du moment que chaque personne du couple est d’accord avec ce qui se passe dans le lit conjugal, il n’y a pas de mal.

Etre marié ou non ne change strictement rien pour un démon. Le mariage a pour unique but de concevoir des héritiers légitimes, mais n'implique aucune obligation de fidélité sexuelle. Pour les femmes, la seule limite est de ne pas tomber enceinte, ce qui fait que les maris refusent souvent qu'elles aient des amants (par contre, des amantes...).



Lorsqu’une famille se crée, quel nom de famille est gardé ?

Commençons par le plus simple : les démons. Le nom de l’homme prédominera toujours, vu que c’est sa lignée qui s’étend, et non celle de son épouse. En cas de divorce, l’épouse reprend son nom de jeune fille et repart chez ses parents. Les enfants, s’il y en a, restent avec le père.

Chez les anges, les époux se mettent d’accord, sans réelle préférence généralement. Après tout, c’est pour marquer le fait de s’unir et fonder une famille qu’ils prennent le même nom. Lorsqu’ils n’arrivent pas à se décider, ils laissent le hasard choisir pour eux.

Les déchus, eux, peuvent décider de rompre leur mariage. A partir de là, ils gardent généralement chacun leurs noms, même si certains peuvent décider d’avoir le même. Si des parents se séparent, les enfants pourront choisir le parent avec lequel ils restent.



Petit point sur la grossesse

Chez les anges, il y a une grossesse dès qu’il y a coït, déchu ou non. Chez les démons, c’est beaucoup plus variable, et l’absence de menstrues est le premier signe de grossesse potentielle.

Ensuite, l’embryon va se développer jusqu’à son terme, mais il n’y a pas que les changement de comportement, le fait de savoir qu’on a conçu la vie ou l’augmentation de la taille du ventre qui sont les seuls signes de grossesse. Si les démons - et une majorité de déchus - pensent que tant qu’on ne sent pas l’aura l’enfant n’est pas vivant, les anges croient fermement que dès la fécondation une âme prend possession de l’amas cellulaire. La présence de fausses couches, chez les déchus, a mis à mal cette croyance.


A partir du premier trimestre, un mage expérimenté va pouvoir sentir l’aura. Très faiblement au départ puis avec plus de précision, jusqu’à pouvoir dénombrer les embryons. Après le second trimestre, n’importe quelle personne faisant un minimum attention peut au moins sentir l’aura des embryons, et en se concentrant à les dénombrer, car l’aura deviendra de plus en plus forte jusqu’au terme de la grossesse.

L’aura de l’enfant ressemblera fortement à celles de ses parents.


___________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seigneur de Guerre
avatar
Messages : 799
Date d'inscription : 18/05/2014

• Feuille de Personnage
Âge apparent: 29
Pouvoirs: Ténèbres - Foudre - Faux des enfers
Situation:
Seigneur de Guerre
MessageSujet: Re: [FAQ] Foire Aux Questions   Mar 8 Mar 2016 - 12:50


Foire Aux Questions - 3e édition


Existe-t-il autre chose que le Paradis, le Ginnungagap et les Enfers?

Dans l'absolu, non. Il n'y a, dans l'univers de BeE, que le Paradis, le Ginnungagap et les Enfers. La Terre n'existe pas, pas plus qu'un autre "plan", monde, quoi que ce soit.

Bien sûr, les lieux du forum ne sont pas arrêtés. Par exemple, les territoires des Infernaux ont été dévoilés après l'event leur correspondant. Par conséquent, les territoires du Ginnungagap et des Enfers peuvent s'agrandir.

Imaginez deux galettes superposées. Une galette c'est le Paradis, et en dessous l'autre est coupée en deux par le Styx (les parts de la galette ne sont pas forcément égales, des territoires restent encore inexplorés). Il n'y a que deux galettes sur BeE, pas plus.



Mon personnage peut-il venir d'un endroit encore non découvert ?

Dans l'absolu, nous ne préférons pas. Mais dans la pratique, si vous nous expliquez avant de faire votre fiche ce que vous avez en tête, les lieux peuvent être découverts plus tard si cela correspond au développement futur du forum, et que c'est cohérent avec ce qu'il y a actuellement. (par exemple, des déchus au delà des champs de bataille, qui vivraient différemment des déchus près du Styx, ce n'est pas incohérent sauf si soudainement ils se battent avec des mécha dans une ville hyper-technologique)

Cependant, cela s'applique uniquement au Ginnungagap et aux Enfers, dont les limites de territoire n'ont pas encore été explorées, à cause du danger.



Doit-on encore tomber, pour passer du Ginnungagap aux Enfers ?

Non ! C'est la même galette, il n'y a donc pas d'étape intermédiaire.



Puis-je réutiliser un perso d'un ancien forum ?

A nouveau, nous ne préférons pas. Chaque forum a ses spécificités, et un copier/coller de fiche donne généralement quelque chose de désastreux.

Cependant, si vous adaptez votre personnage au forum, que son histoire est cohérente avec l'univers (en somme, que vous avez juste envie de garder le caractère, l'avatar, le nom et les tendances de l'histoire), ça ne pose pas de problème.



Puis-je jouer un humain, un elfe, un nain, etc. ?

Non !
La terre n'existe pas, donc les humains non plus. En somme, toutes les races jouables sont décrites dans le topic idoine, et nous n'en acceptons pas d'autres.



___________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seigneur de Guerre
avatar
Messages : 799
Date d'inscription : 18/05/2014

• Feuille de Personnage
Âge apparent: 29
Pouvoirs: Ténèbres - Foudre - Faux des enfers
Situation:
Seigneur de Guerre
MessageSujet: Re: [FAQ] Foire Aux Questions   Lun 3 Avr 2017 - 11:43


Foire Aux Questions - 4e édition



Les modifications corporelles

Bien que celles-ci soient totalement hors de question pour des anges - le corps que Dieu leur a donné est parfait, pourquoi le modifier ? - pour les déchus et les démons, c'est bien autre chose.

Les plus classiques sont les tatouages à l'encre ainsi que les piercings. Faciles à faire, les premiers s'effacent avec le temps et les seconds se rebouchent si on ne les entretient pas.

Plus durables, il existe une technique de tatouage complexe qui consiste à insuffler des ténèbres pendant la session de tatouage, dans celui-ci. Par conséquent, pour le retirer, il faut utiliser un artefact particulier, et le temps n'en efface aucun détail - s'il a été bien réalisé.

Les runes, elles, peuvent être une forme de marquage particulier ou bien des tatouages purement esthétiques. Dans le premier cas, elles ne sont pas réalisées par un tatoueur mais un artefact ancien ou quelques rares mages assez puissants pour le faire (autant vous dire que ça ne court pas les rues) et peuvent permettre une amélioration physique ou magique mineure. Un exemple est les runes de la VI° légion, qui affecte la magie des soldats de celle-ci.

Une autre pratique moins répandue est celle de la scarification. Comme toute cicatrice, les marques finissent elles aussi par partir, ce qui demande un entretien si on ne veut pas les voir disparaître, certains essayant de charger de magie la lame qu'ils utilisent pour effectuer les scarifications, dans l'espoir qu'elles durent plus, mais personne n'a encore bien compris ce qui faisait qu'une cicatrice s'effaçait avec le temps ou non.

D'autres pratiques sont plus annexes, du moment qu'il n'est pas question de chirurgie esthétique (méfiez-vous également des charlatans qui vous vendent des pilules pour faire grandir certains organes).

Les déchus, eux, ont peut-être moins poussé dans la "normalité" ces modifications corporelles, ce qui est dû au fait qu'une partie d'entre eux vivait encore au Paradis il y a peu de temps, et ont gardé quelques habitudes de là haut.



Les drogues

Les drogues sont monnaie courante en Enfer, moins dans la Vallée Morte même si certains les prisent également.

Elles sont uniquement d'origine naturelles, soit à base de plantes, de certaines parties d'animaux, ou encore de certains minéraux. Le mode de prise le plus fréquent est par la fumée, que ce soit via des braséros ou des pipes, mais il existe aussi des versions compactes sous forme de pilules, ou en poudre, ou encore à boire. Les injections ne sont pas pratiquées.

Les effets sont variés, même si généralement, l'effet recherché est de prendre du bon temps et se détendre. Cependant, les doses peuvent faire varier un effet, et parfois, il n'y a qu'une goutte de produit qui différencie une drogue d'un poison mortel...

Au Paradis, le terme "drogue" est utilisé uniquement dans le domaine médical, ce qui peut introduire des incompréhensions.



Les soins

Seuls les anges possèdent de réels sorts de soins, qui reconstituent l'organisme, à différents niveaux. C'est un pouvoir de lumière.

Les déchus et les démons, eux, peuvent se servir de leurs ténèbres pour pousser l'organisme à se réparer plus vite, épuisant celui-ci. C'est donc à double tranchant.

Il est également possible, à base de ténèbres ou de lumière, de transmettre de l'énergie à quelqu'un, ce qui l'aide à se requinquer.



Les sous-vêtements

Pièce de tissus pratique pour les anges, elle permet de maintenir en place pour se déplacer sans gêne et garder une certaine pudeur (plus pratique pour voler en toge au dessus de quelqu'un). Elle n'a pas d'autre fonction.

Chez les déchus, il y a cet aspect pratique mais également un côté esthétique à la chose, et des variétés plus affriolantes sont portées par certains alors que d'autres décident de ne plus en porter du tout

Les démons, eux, n'utilise des sous-vêtements que dans l'idée d'exciter quelqu'un. Les vêtements sont taillés de manière à s'en passer, et les gens sont habitués à le faire, donc ne ressentent pas de gêne à ce sujet, que ce soit physique ou mentale.



Organes interne et anatomie

Les démons, déchus et anges ont, en somme, les mêmes organes que des êtres humains. Leur fonctionnement s'est adapté à leur mode de vie et, par exemple, ils ne ressentent pas de carence, même avec un régime alimentaire qui nous semblerait déréglé.

Malgré leur régime plutôt carnivore, les démons ont une dentition d'omnivores.

Les infernaux, eux, ont la capacité de changer de sexe pour se reproduire, et ont les changements physiques majoritairement liés à leur espèce. Une différence majeure, cependant, est qu'ils sont tous vivipares, même lorsque leur animal ne l'est pas.

Les griffes et les cornes poussent continuellement, même si leur croissance varie en fonction de l'âge du démon ou de l'infernal. Par exemple, la croissance des cornes sera importante durant l'adolescence et ralentira avec le temps, même si celle-ci ne s'arrêtera jamais réellement.



Le déclenchement des guerres

Les guerres sont déclenchées de temps en temps par les anges, plus souvent pas les démons.

Les démons, poussés par leur désir de détruire le Paradis, finissent par se rassembler pour effectuer un rituel particulier. Celui-ci vise à corrompre l'aura de pureté qui entoure l'arbre des Sephiroth pour le détruire. Les anges ne pouvant laisser faire cela, ils répondent à la provocation et attaquent.

Il arrive également que les anges lancent l'assaut, bien que plus rarement. Lorsque l'aura de ténèbres des Enfers devient trop importante, elle se rapproche un peu trop du Paradis. Il est donc nécessaire de maintenir l'équilibre et, pour cela, diminuer la population des Enfers par la guerre est la seule solution qu'ils connaissent.


___________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [FAQ] Foire Aux Questions   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FAQ] Foire Aux Questions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ensemble pour rédiger la foire aux questions
» Foire Aux Questions
» Good to know — Foire aux questions.
» Foire aux questions stratégiques
» Foire Aux Questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue en Enfer :: Premier Passage :: Règlement et Contexte-