La guerre entre Anges et Démons a cessé récemment tandis que les Déchus pris en tenaille tentent de survivre. Mais un autre danger attend les anges qui tombent : le goût des démons pour les esclaves, distraction entre deux intrigues mortelles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 /!\ Yes, My Lord ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar
MessageSujet: /! Yes, My Lord ~   Mer 10 Juin 2015 - 21:14


   

   

   
Androen Zamelas

   
Surnom : Androe (prononcé Androé) mais plus personne ne le nomme ainsi.
   Âge : 1 siècle et demi environ, 155 ans pour être exact.
   Race : Démon
   Classe : Démon mineur
   Préférence : Ambivalent, il faut savoir varier les plaisirs.

   Rang personnalisé : Yes, My Lord !
   

   
Description Mentale

   

  « Tu es un valet, Le valet de Satan. »

Discrétion. Autant dire que ma présence dans une pièce n'est pas remarquable, je suis le jeune démon installé là, silencieusement, les mains dans le dos attendant l'ordre qui me sera donné.  Satan sait qu'après mon passage il n'y aura rien à redire. En même temps, c'est donnant, donnant, si je veux avoir la tranquillité de l'esprit, je me dois d'être irréprochable, devançant même ses moindres désirs, si possible. Mais, sachez une chose, je ne sers qu'un seul et unique maître, lui et seulement lui a le droit d'ordonner. S'il désire que je vous serve, pour quelque service que se soit, je le ferais selon son souhait. Il a toute confiance en moi et il en est de même pour moi, je sais à quoi m'en tenir avec lui. Je suis le seul domestique à pouvoir pénétrer dans ses appartements, mais ce n'est pas pour cela que je m'en vanterais, je suis humble, je sais rester à ma place.  

Calme. Il n'y aura pas la moindre trace d'agitation dans mes mouvements ou bien même dans mes propos. En présence du maître, je pèse mes paroles, n'élevant jamais le ton même si des choses pourraient me déplaire, je ne suis aucunement là pour donner mon avis. Je suis un valet mais, s'il le désir, je pourrais très bien être un confident, il se doute bien que je ne dévoilerai rien. Je ne suis pas non plus du genre à être nerveux, ce genre de sentiment pourrait avoir bien trop d'incidences sur mon travail, je ne me permets pas le moindre écart.

Ambitieux. Vous pensez réellement que j'en ai ? J'ai vécu en servant et cela restera toujours ainsi, je sers la personne la plus importante dans ce royaume que pourrais-je vouloir de plus ? Ses faveurs peut-être, mais cela restera du domaine du fantasme.

Sans personnalité. Je suis effacé dans une pièce, mais je suis une personne à part entière. J'ai des envies, je désire, je vis, je respire. Pour savoir qui je suis, il vous faudra briser la glace, fendre le masque impassible que j'arbore. Découvrir le démon empli de haine, au désir de vengeance qui se cache derrière le valet soumis.

Désir. Je vis pour mon maître, mais aussi pour me venger, venger la mort de ma famille, mais surtout celle de mon double, mon jumeau, mon âme sœur. Ma rage trouvera le répit quand mes ténèbres le briseront.

Réalité. Ce que je vous ai décri dans ces quelques lignes, n'est pas un mensonge, je ne suis pas non plus atteint de dédoublement de personnalité. Il n'est juste pas concevable que mon désir de vengeance empiète sur mon rôle auprès de mon maître. Il ne me laisserait pas ce genre de loisir alors que je me dois de le servir corps et âme à n'importe quel moment. J'use donc de mes « temps libres » pour mener à bien mon enquête et pouvoir mettre la main sur celui qui avait détruit ma précédente vie. Je me montre donc sadique envers ceux qui me barrent la route. Je dois avouer que mon côté impassible, neutre pour les yeux de tous peut devenir un poids, surtout quand ce que j'entends ou vois ne me convient pas. Je n'ai nullement le droit de donner mon avis, de dire ce que je ressens, ma place n'est pas à la droite de Satan mais derrière dans son ombre, il peut m'arriver de décharger cette frustration sur un démon des bas-fond de la ville, cherchant dans la moindre ruelle cette opportunité de retrouver ma sérénité habituelle. Je cherchais par la même à copier le fureur de mon frère sans pour autant en retirer la moindre excitation. Inutile de préciser que ma quête d'une âme à martyriser ne se fait que dans l'intimité des bas-fonds, loin des regards indiscrets et inquisiteurs des Veilleurs. La saveur des combats n'est rien si l'on doit panser ses plaies seul.

Angélisme. La présence de ces êtres m'importe peu et il semblerait que ma vie ne les inquiète pas le moins du monde.
   
   

   
Description Physique

   

“La beauté plaît aux yeux, la douceur charme l'âme.”  
Voltaire

La beauté, la laideur, voilà des notions bien surfaites. On peut très bien faire chavirer des cœurs par de belles paroles en ayant un physique peu avantageux.

L'on me considère comme banal, car effacé en société et sachez que je ne fais rien pour contredire ces pensées. Je mesure un mètre quatre-vingts ma corpulence est tout à fait convenable pour servir mon maître... Mais cela vaut-il vraiment la peine de le détailler ? Soit continuons.

Le corps tel telle une page vierge qui ne cherche qu'une chose, que l'on y écrive notre passage. Il semblerait que quelqu'un avait passé une salle journée en voyant les nombreuses marques zébrant mon corps couleur crème. Cravache, fouet et tout un tas d'autres instruments de tortures ont fait de ma chair un parchemin de lecture en braille. D'ailleurs, il n'y a que les parties visibles qui ont eu l'honneur d'être épargnées par cette fureur.

Il semblerait que j'ai un physique qualifié d'androgyne, visage fin, cheveux noirs mi-longs l'encadrant, bouche délicate n'esquissant que très rarement un sourire. Mon regard bleu clair, glacial ne croisera pas le tien, sauf si nous sommes dans l'intimité. Là, il se plongera intensément dans tes yeux, un peu comme si je cherchais dans les tréfonds de ton âme pour te mettre à nu.

Je ne suis pas vraiment musclé, je ne suis pas non plus un moi, loin de là, je suis sec et fin. Travailler pour Satan n'est pas de tout repos, je me dois de me maintenir en forme pour ne pas flancher au moment crucial. Niveau vestimentaire, je m'habille simplement, kimono, chemises cintrées, pantalons en lin, rien de bien extravagant ou de trop chaud. Parfois, j'ai envie, besoin que l'on ne me reconnaisse pas, je voile mon apparence. Revêtant des vêtements plus amples, masquant mon visage en l'enfouissant sous une capuche. Je ne porte qu'un seul bijou, la seule chose qui me lie à ma vie d'avant, un anneau, celui de mon jumeau. Nulle trace de tatouage ou de piercing, ma chair doit déjà se remettre du passé.

   

   
Histoire

   

   Hummm, reste encore un peu s'il te plait. Il est encore tôt, personne ne se lèvera avant au moins deux heures. Reste s'il te plait, je veux te sentir contre moi, me sentir en toi une fois de plus. Allez Androe (prononcé Androé), mon amour. murmure Je t'aime, laisse-moi te prendre une dernière fois avant qu'on se lève.

Il se mordit la lèvre, plongeant son regard acier dans le mien. Ses doigts fins glissèrent sur mon épaule frissonnante avant de s'agripper fermement à mes cheveux pour m'arracher un baiser, profond, langoureux. J'étouffais un gémissement entre ses lèvres, mes ongles griffèrent le drap, incapable de lui refuser une telle demande, mon corps bouillait déjà pour lui, impatient de gouter à la suite. Il était mon double, mon jumeau, mon âme sœur, lui seul pouvait me connaître, me combler et inversement.

~~~~

Nous aurions pu vivre ainsi pour encore bien des siècles, nous savions profiter des opportunités qui nous étaient accordées. Parfois, pour le rendre fou en public, j'usais de mes ténèbres pour le détendre, lui faire comprendre que j'avais envie de lui, je savais comment l'exciter. Je n'avais pas la prétention d'être dominant, parfois je prenais l'initiative de l'acte uniquement pour qu'il me prenne sauvagement ou qu'il m'oblige à soulager son excitation au coin d'une rue. Jouer, s'envoyer en l'air et le voir se battre, voilà de quoi nous vivions finalement, profitant du logis de nos parents. Il était du genre à rechercher l'adrénaline dans les bagarres, moi je me contentais de l'admirer puis de panser ses blessures une fois l'animal repu de sensations fortes. Mais cette luit-là tout a changé.

Sans doute avait-il trouvé la mauvaise personne contre qui déverser son insatiable désir de violence ou bien il y avait autre chose que j'ignorais de lui. Toujours est-il que notre vie a basculé cette nuit.

Ils étaient une dizaine au pied de mon lit quand j'ouvris les yeux, hébété, perplexe. Mes bras se retrouvèrent entravés avant même que je n'ai pu réagir à leur présence, un pied trainant sans doute encore dans mes songes. Il était auprès de moi, comme chaque nuit nuit . Il me semble qu'il s'était vainement débattu avant de se faire assommer par le plus charpenté de la bande.

Ouvre les yeux ! Réveille-toi ou tu vas rater tout le spectacle !

Un fouet claqua, lacérant la chair tendre de mon dos. Ce coup était tel le point ponctuant son grondement sourd. Mon hurlement de douleur fut rejoint par celui de mon frère. Il était là dans la pénombre, attaché de toute part, ces démons riant de nous voir nous débattre. Je tentais de me concentrer pour torturer l'un d'eux de mes ténèbres. Il tomba à genoux, grimaçant, riant de plus belle.

Tes ténèbres ne te sauveront pas minuscule vermisseau !

Il fit un signe de la tête et un nouveau coup s'abattit, plus violent, brisant par la même ma concentration et mon emprise sur le démon.

Tss. C'est tout ce dont tu es capable ? Tu ne sauveras pas ton amant avec une force si faible. Oh oui nous savons ce que vous faites. Dis-toi que nous allons te fourrer comme jamais il ne la fait et que son petit cul vierge n'en sera pas indemne non plus ! Il fera moins le fier dans quelques heures, on va vous briser les jumeaux !

Aucun de nous ne pouvait rétorquer à leurs paroles, nos bouches étaient bâillonnées. Ils n'avaient pas le moindre courage, ils savaient que si nous étions libres, si c'était un combat à la loyale, nous aurions pu avoir le dessus. Je ne sais combien de temps on a subi leurs sévices, les jours, les nuits, on ne distinguait rien de tout ça. On était tels des chiens à un piquet, pissant, chiant dans un coin et somnolant dans l'autre dès que possible. A un moment, il a fini par les supplier de l'achever, de mettre un terme à cette souffrance insoutenable mais bien évidemment de m'épargner en retour. Bien que la pièce soit mal éclairée, je le distinguais. Le visage méconnaissable, tuméfié, sa beauté était morte, sa combativité l'était tout autant. Et son corps qui habituellement en imposait par sa musculature fine était, là, tel un patin dont on aurait coupé les fils. Durant ce calvaire, nous avions appris qu'ils avaient tué nos parents, mais ce n'était plus qu'un détail face à ce qui se passait.

Nous n'avions pas le droit de nous parler, les rares fois où nos baillons étaient retirés c'était pour que l'un d'eux y fourre sa queue. On se contentait de regard et de mon côté je lui envoyais des ondes pour le détendre, lui redonner un peu de force, de courage, qu'il sache que bien que plus faible, j'étais encore avec lui, à jamais. Cette fois, je me retrouvais face à un mur, il renonçait. Il m'abandonnait à eux. J'étouffais un hurlement dans mon bâillon, recevant par la même occasion un énième coup pour m'être fait entendre. Un début de mon apprentissage de valet si on regarde bien. Je n'en pouvais plus, j'avais la nausée, il abandonnait. Je n'avais plus de force, je ne parvenais plus à maintenir mes paupières ouvertes. Je sombrais dans l'inconscience.

~~~~

Cette puissance. Cette vague déferlante qui me fit me redresser soudainement. Combien de temps avais-je perdu connaissance ? Quelques minutes, quelques heures ? Des jours peut-être? Pas la moindre idée. J'ouvris les yeux, cherchant dans la pénombre mon jumeau. Rien. Je me redressais tant bien que mal, craignant un coup. Rien. Une odeur particulière. La chair carbonisée. Celle de mon frère ?

C'est là que je le vis. Affolé, apeuré par son aura de noirceur, je reculais, jouant de mes ténèbres à m'en faire exploser le crâne pour le faire reculer. Mais il avançait, inexorablement, calmement, sans montrer le moindre signe de douleur. Il était, à mon regard troublé, qu'une masse informe, imposante. Sa main caressa ma joue alors que mon dos à vif rencontra un mur glacial.

Cesse d'user ton pouvoir ou tu vas mourir! Laisse-toi faire !

Sa voix ne me laissait pas le moindre choix. Il défit mes liens, mes doigts se refermèrent sur quelque chose de rond. Un anneau. Son anneau. Où était-il ? Mort ? Ou bien avait-il réussit à s'enfuir ? Je ne parvenais plus à réfléchir, ses bras puissants me portèrent. Je sombrais à nouveau, une larme roula sur ma joue, écarlate, tant de sang versé.

Je venais de faire la connaissance de mon maître, Satan qui m'avait pris sous son aile sans jamais qu'il n'évoque réellement la raison. J'étais heureux d'être envie, mais profondément triste de me retrouver seul. D'ailleurs cette solitude, voilà sans doute pourquoi il m'avait choisis, je ne pouvais valoriser personne et donc jamais je n'aurai pu le trahir, il avait raison si c'était son idée. Plus tard, alors que je me contentais de servir mon maître sans réel but, je découvris qu'en fait que nos bourreaux n'étaient que des hommes de main, des petites frappes au service d'un autre démon, celui envers qui mon frère avait manqué de respect en le prenant pour un démon mineur. Voilà que mon éternité prenait un goût, celui de la vengeance. Il ne tenait qu'à moi de découvrir qui se cachait derrière tout cela.
Satan n'était pas venu dans notre salle de torture pour ma belle gueule, il avait lui aussi des comptes à régler avec eux, ils avaient profité d'une bonne occasion pour dérober des trophées dans le palais de ce dernier. Rein de mieux pour pavaner que de brandir une "relique" du maître de l'Enfer. Grave erreur.

   

   
Derrière l'écran

   

   Pseudo - Prénom : Lil Shadow conviendra  cookie
   Age : 28 ans
   Comment as-tu découvert le forum ? Via un petit lien partenariat sur un autre forum ^^
   Pourquoi t'être inscrit(e) ? J'ai trouvé le forum beau et Androen m'a fait de l’œil, je n'ai pas su résister... Je suis faible  prie
   Code du règlement : Validé ~ ♥️
   Autre chose à ajouter ?
   
Codage par Voly'an, Bienvenue en Enfer


Dernière édition par Androen Zamelas le Ven 12 Juin 2015 - 17:14, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar
MessageSujet: Re: /!\ Yes, My Lord ~   Jeu 11 Juin 2015 - 22:23

Je double post gomen. Ma fiche est terminée blush

Androen: J'attends vos commentaires
Revenir en haut Aller en bas

Maître de cérémonie de Satan
avatar
Messages : 924
Date d'inscription : 09/05/2012

• Feuille de Personnage
Âge apparent: Un quart de siècle ~
Pouvoirs: Ténèbres, Foudre, Dégénérescence
Situation:
Maître de cérémonie de Satan
MessageSujet: Re: /!\ Yes, My Lord ~   Ven 12 Juin 2015 - 12:30

Bienvenue ! ♥

Et pas de souci pour le double post, au contraire, c'est bien de signaler quand la fiche est terminée o/

Pour ce qui est de la fiche, l'ensemble est bon, mais il y a quelques points que j'aimerais revoir avec toi ^^

-Pour les informations générales, ça serait bien que tu mettes son âge exact, vu qu'il est encore assez jeune.

-Le mental va, dans l'ensemble, comme je te l'avais dit par Mp, mais en relisant, il y a deux points que j'aimerais signaler... Pour les Ténèbres, ça n'a pas réellement sa place ici, mais plutôt dans la fiche de pouvoirs. Et tant que j'y suis, je vois mal comment les douleurs que provoque Androen peuvent être un "délice"... ^^'

-Ensuite, ce n'est pas quelque chose qui ne va pas, mais j'aimerais que tu développes un peu plus le caractère "réel" d'Androen : tu as bien repris ce qui était indiqué dans la fiche pour son attitude en public, mais je trouve que son intériorité n'est pas beaucoup évoquée... Est-ce que tu pourrais rajouter un ou deux points sur le sujet ?

-Au niveau du physique, juste un petit détail ! Au niveau du poids, comme indiqué dans la FAQ, les démons sont beaucoup plus lourds que les humains, donc ça ne correspond pas. C'est mieux d'indiquer juste une corpulence, plutôt qu'un poids, difficile à calculer ^^

-L'histoire, maintenant. Et pour commencer, les relations incestueuses entre démons ne sont pas mal vues. Beaucoup de démons se font dépuceler par leur père, pour leur apprendre un peu la sexualité avant qu'ils ne se retrouvent dans le lit d'inconnus, et les coucheries entre frères sont très fréquentes, donc rien de choquant là dedans xD

-Une petite précision quand tu marques :
Citation :
Parfois, pour le rendre fou en public, j'usais de mes ténèbres pour exciter ses muscles endormi, le tendre à l'excès.
Est-ce que tu parles de son usage spécifique des ténèbres, ou simplement de la matérialisation d'un filament de ténèbres pour l'exciter ? Parce que dans le premier cas, ce n'est pas vraiment possible : Androen peut crisper douloureusement ou détendre agréablement, en gros. (Et si jamais tu parlais du sexe, ce n'est pas un muscle !)

-Et pour terminer, l'intervention de Satan. Il est possible que Satan se charge lui-même des bourreaux, si ceux-ci ont eu la stupidité de voler quelque chose au palais, par exemple, et que Satan s'ennuyait à ce moment-là - et décide de garder le p'tit prisonnier pour en faire son valet. Ca, ça ne pose pas de problème. Par contre, je vois difficilement comment il pourrait y avoir des survivants... Satan n'en aurait laissé échapper aucun, en fait. Et même au delà de ça, Androen connaît leur visage, leurs voix, leurs auras, probablement certains de leurs prénoms (s'ils sont restés plusieurs jours prisonniers, les démons ont bien dû se parler entre eux, s'appeler), donc il aurait été facile de les retrouver et de les faire condamner...

Voilà voilà, c'est tout ! o/
Si tu as des questions ou que tu veux discuter de certains points, n'hésite pas, que ce soit ici ou par Mp ! Courage pour modifier ta fiche ♥

___________________


Autres:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
avatar
MessageSujet: Re: /!\ Yes, My Lord ~   Ven 12 Juin 2015 - 16:30

Shala'ëyen Iaslaysha a écrit:
-Pour les informations générales, ça serait bien que tu mettes son âge exact, vu qu'il est encore assez jeune.

"Âge : 1 siècle et demi environ,  155 ans pour être exact."

-Le mental va, dans l'ensemble, comme je te l'avais dit par Mp, mais en relisant, il y a deux points que j'aimerais signaler... Pour les Ténèbres, ça n'a pas réellement sa place ici, mais plutôt dans la fiche de pouvoirs. Et tant que j'y suis, je vois mal comment les douleurs que provoque Androen peuvent être un "délice"... ^^'

Je vais retirer cette partie dans ce cas et le délice c'est pour qui s'en sert et non pour celui qui subi ^^

-Ensuite, ce n'est pas quelque chose qui ne va pas, mais j'aimerais que tu développes un peu plus le caractère "réel" d'Androen : tu as bien repris ce qui était indiqué dans la fiche pour son attitude en public, mais je trouve que son intériorité n'est pas beaucoup évoquée... Est-ce que tu pourrais rajouter un ou deux points sur le sujet ?

"Réalité. Ce que je vous ai décri dans ces quelques lignes, n'est pas un mensonge, je ne suis pas non plus atteint de dédoublement de personnalité. Il n'est juste pas concevable que mon désir de vengeance empiète sur mon rôle auprès de mon maître. Il ne me laisserait pas ce genre de loisir alors que je me dois de le servir corps et âme à n'importe quel moment. J'use donc de mes « temps libres » pour mener à bien mon enquête et pouvoir mettre la main sur celui qui avait détruit ma précédente vie. Je me montre donc sadique envers ceux qui me barrent la route. Je dois avouer que mon côté impassible, neutre pour les yeux de tous peut devenir un poids, surtout quand ce que j'entends ou vois ne me convient pas. Je n'ai nullement le droit de donner mon avis, de dire ce que je ressens, ma place n'est pas à la droite de Satan mais derrière dans son ombre, il peut m'arriver de décharger cette frustration sur un démon des bas-fond de la ville, cherchant dans la moindre ruelle cette opportunité de retrouver ma sérénité habituelle. Je cherchais par la même à copier le fureur de mon frère sans pour autant en retirer la moindre excitation. Inutile de préciser que ma quête d'une âme à martyriser ne se fait que dans l'intimité des bas-fonds, loin des regards indiscrets et inquisiteurs des Veilleurs. La saveur des combats n'est rien si l'on doit panser ses plaies seul.  " Ajout d'une partie.

-Au niveau du physique, juste un petit détail ! Au niveau du poids, comme indiqué dans la FAQ, les démons sont beaucoup plus lourds que les humains, donc ça ne correspond pas. C'est mieux d'indiquer juste une corpulence, plutôt qu'un poids, difficile à calculer ^^

"L'on me considère comme banal, car effacé en société et sachez que je ne fais rien pour contredire ces pensées. Je mesure un mètre quatre-vingts ma corpulence est tout à fait convenable pour servir mon maître... Mais cela vaut-il vraiment la peine de le détailler ? Soit continuons." C'est l'habitude de mettre un poids XD

-L'histoire, maintenant. Et pour commencer, les relations incestueuses entre démons ne sont pas mal vues. Beaucoup de démons se font dépuceler par leur père, pour leur apprendre un peu la sexualité avant qu'ils ne se retrouvent dans le lit d'inconnus, et les coucheries entre frères sont très fréquentes, donc rien de choquant là dedans xD

J'ai retiré la phrase en trop du coup ^^

-Une petite précision quand tu marques :
Citation :
Parfois, pour le rendre fou en public, j'usais de mes ténèbres pour exciter ses muscles endormi, le tendre à l'excès.
Est-ce que tu parles de son usage spécifique des ténèbres, ou simplement de la matérialisation d'un filament de ténèbres pour l'exciter ? Parce que dans le premier cas, ce n'est pas vraiment possible : Androen peut crisper douloureusement ou détendre agréablement, en gros. (Et si jamais tu parlais du sexe, ce n'est pas un muscle !)

J'ai modifier, je voyais ça comme un courant électrique qui aurait excité son frère en fait. Comme ceux qui aiment se faire prendre des coups de taser pour se mettre dans l'ambiance (un maso quoi ><) Mais si c'est uniquement douloureux ou délicuex, j'ai changé ^^

"Parfois, pour le rendre fou en public, j'usais de mes ténèbres pour le détendre, lui faire comprendre que j'avais envie de lui, je savais comment l'exciter. Je n'avais pas la prétention d'être dominant, parfois je prenais l'initiative de l'acte uniquement pour qu'il me prenne sauvagement ou qu'il m'oblige à soulager son excitation au coin d'une rue."


-Et pour terminer, l'intervention de Satan. Il est possible que Satan se charge lui-même des bourreaux, si ceux-ci ont eu la stupidité de voler quelque chose au palais, par exemple, et que Satan s'ennuyait à ce moment-là - et décide de garder le p'tit prisonnier pour en faire son valet. Ca, ça ne pose pas de problème. Par contre, je vois difficilement comment il pourrait y avoir des survivants... Satan n'en aurait laissé échapper aucun, en fait. Et même au delà de ça, Androen connaît leur visage, leurs voix, leurs auras, probablement certains de leurs prénoms (s'ils sont restés plusieurs jours prisonniers, les démons ont bien dû se parler entre eux, s'appeler), donc il aurait été facile de les retrouver et de les faire condamner...


"Je venais de faire la connaissance de mon maître, Satan qui m'avait pris sous son aile sans jamais qu'il n'évoque réellement la raison. J'étais heureux d'être envie, mais profondément triste de me retrouver seul. D'ailleurs cette solitude, voilà sans doute pourquoi il m'avait choisis, je ne pouvais valoriser personne et donc jamais je n'aurai pu le trahir, il avait raison si c'était son idée. Plus tard, alors que je me contentais de servir mon maître sans réel but, je découvris qu'en fait que nos bourreaux n'étaient que des hommes de main, des petites frappes au service d'un autre démon, celui envers qui mon frère avait manqué de respect en le prenant pour un démon mineur. Voilà que mon éternité prenait un goût, celui de la vengeance. Il ne tenait qu'à moi de découvrir qui se cachait derrière tout cela.
Satan n'était pas venu dans notre salle de torture pour ma belle gueule, il avait lui aussi des comptes à régler avec eux, ils avaient profité d'une bonne occasion pour dérober des trophées dans le palais de ce dernier. Rein de mieux pour pavaner que de brandir une "relique" du maître de l'Enfer. Grave erreur. " modification ajoutée. ^^


Voilà voilà je crois avoir apporté quelques éclaircissements.


Dernière édition par Androen Zamelas le Ven 12 Juin 2015 - 17:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Maître de cérémonie de Satan
avatar
Messages : 924
Date d'inscription : 09/05/2012

• Feuille de Personnage
Âge apparent: Un quart de siècle ~
Pouvoirs: Ténèbres, Foudre, Dégénérescence
Situation:
Maître de cérémonie de Satan
MessageSujet: Re: /!\ Yes, My Lord ~   Ven 12 Juin 2015 - 16:45

C'est beaucoup mieux, il ne reste que quelques points ! ♥

Pour l'âge, tu t'es... un peu trompé, en fait, 1 515 ans, ça fait un millénaire et demi, et pas un siècle et demi XD

Pour le mental, juste une petite précision à propos de se battre avec le premier démon venu : si c'est dans les bas-fonds, tant que les Veilleurs ne le voient pas, pas de problème, par contre c'est impensable dans la Ville haute ^^

Par contre, pour la fin de l'histoire... Je suis désolé, mais ça ne me va pas vraiment. ^^'
Tout d'abord, l'aura d'un démon permet de savoir de quel rang il est, donc ce n'est pas vraiment possible de confondre Démon mineur et Démon majeur. Que des démons de basse extraction imaginent avoir le pouvoir de renverser Satan, s'ils sont stupides, passe encore. Par contre, de la même manière, et surtout si c'est un complot, Satan ne va pas laisser le commanditaire s'en sortir. Au contraire, il se serait plutôt occupé de celui-là, en laissant les petites frappes toutes seules...

Du coup, ce que je te proposerais, ça serait de laisser l'aspect complot de côté, pour en revenir à un simple vol. Un vol dans lequel le démon insulté/attaqué ou autres par le frère ne sera pour rien, en fait, pour que Satan n'ait pas de raison de s'en prendre à lui. Je ne sais pas si je suis clair, mais il y aurait d'un côté un groupe de démons des bas-fonds qui vole quelque chose au palais, et de l'autre un noble qui engage le même groupe pour se venger. Du coup, là, ça devient vraisemblable que Satan s'occupe du groupe des hommes de mains en laissant de côté le commanditaire ^^

Voilà ! Courage, tu y es presque o/


EDIT : Modifications faites, donc je valide o/

___________________


Autres:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: /!\ Yes, My Lord ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

/!\ Yes, My Lord ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The lord of the ringard
» Lord Voldemort [Une vraie présentation en cours]
» Lord Voldemort
» Figurines Lord of the Ring
» Lord of Ultima

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue en Enfer :: Premier Passage :: Registres :: Présentations :: Anciennes présentations-