La guerre entre Anges et Démons a cessé récemment tandis que les Déchus pris en tenaille tentent de survivre. Mais un autre danger attend les anges qui tombent : le goût des démons pour les esclaves, distraction entre deux intrigues mortelles.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Anhaël Saellys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Chante Rossignol, toi qui a le coeur gai.
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 13/10/2016
Age : 30

• Feuille de Personnage
Âge apparent: La petite vingtaine
Pouvoirs: Lumière, chant
Situation:
Chante Rossignol, toi qui a le coeur gai.
MessageSujet: Anhaël Saellys   Ven 14 Oct 2016 - 20:33




Anhaël Saellys

Surnom : Anys (mot valise entre son nom et son prénom)
Age : 175 ans (fait dans la vingtaine humainement)
Race : Ange
Classe : Ange
Préférence : Chanter… on parle bien de ce genre de préférences ?

Rang personnalisé : Chante Rossignol, toi qui a le coeur gai.

Description Mentale



La Connaissance.
Apprendre.
Ma soif la plus absolue. Les livres m’avaient toujours attiré. Depuis que le sens des lettres et des mots qu’elles formaient m’avait été appris, je n’avais de cesse que de les déchiffrer, page après page, découvrir ainsi leurs secrets et leurs mystères. C’était pour moi une grande joie que de lire et de me repaitre de l’étendue de la création de notre Père ainsi. Plus jeune, Nayallah, m’attendait souvent de longues heures avant que je ne lache un de ces livres et me décide à la rejoindre pour nos jeux de chérubins. Je suis d’une nature assez réservée, et je ne parle pas énormément. Je préfère écouter mes ainés et puiser à la source de leurs connaissances. Chaque jour je prie Dieu de m’accorder une part de sa sagesse pour lui faire honneur. Je l’aime si fort que j’aimerais pouvoir dormir à ses pieds chaque soir qu’Il nous offre. Je sais qu’Il nous aime tous comme ses fils préférés, mais est-ce de l’orgueil que de souhaiter l’être un peu plus que les autres ? Je réfrène ce sentiment bien vite, ce n’est pas digne de Lui. Alors je travaille mon don de Lumière plus fort encore, pour Lui. Peut être a-t-Il prévu de faire de moi un Séraphin. Pourquoi cette pensée naîtrait-elle sinon dans mon esprit ? Il ne me laisserait pas avoir une telle envie si cela n’était pas son dessin, n’est ce pas ?
Il m’a accordé d’ailleurs une voix qui détonne de celle de mes frères. Si tous chantent bien et juste, ma voix dépasse toutes les autres. Est ce encore de l'orgueil que de le constater ? Je ne pense pas qu’il soit mal d’être conscient des dons que nous fait notre Seigneur, ne serait-ce que pour l’en remercier d’autant plus. J’ai remarqué d’ailleurs que ma voix avait des vertus apaisantes. Lors de la chute de l’un d’entre nous, alors que la mère de l’ange déchu pleurait, instinctivement dans mon désir de la réconforter, je me suis approchée d’elle pour lui offrir ce que j’avais de meilleur : ma voix. Alors que je chantais doucement en la serrant dans mes bras, mêlant mes larmes aux siennes, je la sentais s’apaiser de façon progressive, plus vite que moi d’ailleurs. Elle m’assura alors que de façon très nette, ma voix l’avait guidée alors que le chagrin obscurcissait son coeur.
Je n’ai pas peur, mais peut être est ce ma prédisposition à la lecture, je ne me sens pas l’âme d’un guerrier. Comme aucun d’entre nous, bien évidemment, mais je redoute plus que tout devoir prendre une arme, même pour tuer un démon. Je le ferai certainement si il le fallait, mais ma répugnance est extrême. Et j’ai l’impression qu’elle l’est encore plus que n’importe qui. Mais je sens que si notre Seigneur a insufflé en moi le gout à la littérature, c’est que je suis certainement plus dédié aux lettres qu’à l’armée. D’ailleurs, dès que je le pu, je rejoignais les cercles de lecture du soir, pour discuter avec ardeur de ces livres chéris et de leur contenu, et peu de soirs passaient sans qu’on ne m’y vit activement.


Description Physique


Comme beaucoup de mes frères, mes cheveux et mes yeux sont clairs. Les premiers sont d’une blondeur très claire, aux reflets perlés, d’une nuance légèrement irisée qui leur donne un aspect presque vivants. Ils sont très souples, presque bouclés et me tombent dans le dos au niveau des omoplates. Si on les tire en les obligeant à s’étirer de tout leur long, ils arrivent facilement au bas du dos. Je les attache en une tresse lache quand je lis, mais des mèches réussissent souvent à s’en échapper. Mes yeux, d’un bleu turquoise pailleté d’or, ont la transparence et la vivacité d’une eau de roche. Je ne suis pas très grand non plus, dans les 1m70 et mes ailes, d’une taille normale pour ma stature, semblent assez délicates. Peut être devrais-je les faire travailler un peu plus… Comme une réminiscence, on y retrouve dans leur blancheur immaculée, quelques reflets irisés de mes cheveux.
Mes vêtements sont le plus simple possible, que ce soit de tuniques ou de pantalons larges de coton blanc et je ne porte aucun bijoux, mis à part en bracelet un cordon tressé incrusté de larmes d’argent qui m’a été offert. Tout le reste n’est que superficiel, je n’ai besoin d’aucun ornement pour assouvir ma soif de savoir.
Comme beaucoup de mes frères, je suis d’une beauté à l’image de notre Père tel qu’Il nous a créé.

Histoire



Etant assez réservé de nature, du moins pour un chérubin, Nayallah avait été la toute première à venir vers moi, suivie de prêt par les autres enfants quand je rejoins mon groupe d’apprentissage pour la première fois. Elle devint vite ma plus chère amie. Son exubérance avait le don de me faire rire plus que tout autre, même si je ne parlais pas beaucoup, trop occupé à observer autour de moi. Elle qui aimait danser, c’est en admirant ses pas gracieux que je me rendis compte que j’aimais chanter. Une fois devenu anges accomplis tous les deux, elle continuait à danser et moi à l’accompagner de mon chant pour le plus grand plaisir de nos familles lors de nos rassemblements. Nos parents se réjouissaient de notre tendre amitié et nous taquinaient gentiment quand nous ne voulions pas nous séparer une fois que le soir venant, chacun rejoignait sa demeure. Chérubins, nous nous étions fait la promesse de passer notre vie chacun aux cotés de l’autre, et nous nous étions offert mutuellement en gage de cette promesse, un bracelet incrusté d’argent pour moi, un bracelet incrusté de nacre pour elle.
Devenu adultes, nos sentiments respectifs se transformèrent en quelque chose de plus profond, qui donnait à notre promesse une nouvelle dimension. C’est ainsi qu’à l’aube de nos 150 ans, nous annoncions à nos parents nos prochaines fiançailles. Ceux-ci, en riant, nous révélèrent qu’ils attendaient que nous le leur révélions, non surpris par cette nouvelle. Nous avions décidé de prendre notre temps et d’apprendre à nous connaitre, non plus comme de simples amis, mais en vue d’une union future.
Ce fut d’autant plus pour moi alors une stupéfaction et un effroi d’autant plus grand lorsque ce grand malheur arriva. Un jour, les parents de Nayallah arrivèrent chez nous, manifestement bouleversés. Très surpris, mes parents les accueillirent, attendant patiemment qu’ils veuillent bien expliquer ce qui se passait. En effet, peu de choses pouvait ainsi réellement troubler la quiétude paisible de notre grande famille. Je refusais d’imaginer quoi que ce soit tant qu’ils n’avaient pas ouvert la bouche, mais je commençais déjà redouter la vérité, bien qu’elle me paraissait inconcevable.
Nayallah avait disparue. Pire que ça, elle avait été déchue. Elle était tombée. J’aurais été foudroyé que cette nouvelle ne m’aurait pas atteint plus cruellement. Je ne l’avais de plus absolument pas vu venir. Comment aurais-je pu deviner. Comment cela était possible, du jour au lendemain, sans aucun prémice. Ses parents me demandèrent si elle avait laissé entendre quoi que ce soit, si moi étant proche d’elle j’avais pu soupçonner… bien évidemment non. J’étais extrêmement choqué et la douleur de la perte s’ajouta à celle de la trahison, faite à mon encontre, mais bien sur, celle faite à notre Père aimant. Je ne comprenais absolument pas. Moi qui aimait comprendre la logique des choses, pour la première fois, je perdais pied. Je laissais le chagrin étreindre mon coeur, malgré les bras aimants de ma famille. J’avais besoin de comprendre, toujours et encore. De savoir. Pourquoi. Un autre sentiment, étrange, inconnu, et qui interférait avec mon don de Lumière, commençait à se frayer dans mon coeur. Mon père, sentant un changement, eu une conversation avec moi, et je compris que je devais lutter contre ce sentiment, quelque chose qui s’appelait la colère. Je lutta alors contre ce sentiment, remerciant Dieu chaque jour de m’accorder la force de le contrer. Mais cela me paraissait interminable et je le sentais toujours là, tapit, prêt à charger à nouveau. Puis je réfléchi. Peut être était ce une épreuve que notre Seigneur acceptait que je subisse. Peut-être mon pacifisme tendait trop à la nonchalance. Peut être devais-je Lui prouver ce que je valais au delà des théories et des livres.
Et cette promesse que Nayallah m’avait faite devant Notre Seigneur. Devais-je l’aider à la tenir ? Il m’apparu alors clairement que ça devait forcément être le cas. Dieu ne voulait que mon bien, savait ce qui était bon pour moi. Il ne permettrait pas que quelque chose de mal m’arrive. N’était je pas un de ses fils tant aimé ?
C’est alors que je me dirigeais vers les Terres du bas, bien determiné à convaincre Nayallah de supplier Dieu de lui accorder sa clémence, car bien évidemment, elle avait chuté, mais il s’agissait forcément d’une erreur, elle devait s’en rendre compte. Et avec tout le savoir que j’avais engrangé, j’avais la certitude de pouvoir m’en sortir en bas. Naïf que j’étais alors...


Derrière l'écran


Pseudo - Prénom : Vik
Age : 20 ans depuis quelques années déjà :3
Comment as-tu découvert le forum ? Je cherchais un forum de rp yaoi, et de lien en lien de partenariat de divers forums, j’ai fini par atterrir ici et m’y arrêter.
Pourquoi t'être inscrit(e) ? Rouge, noir, démon, yaoi, forum actif... le paradis ! (si j’ose dire)
Code du règlement : Validé !
Autre chose à ajouter ?
Allons-y Alonzo \o/
Sinon, j'espère que ce premier jet vous conviendra :3 Ah je précise pour tout ce qui est avatar et bannière perso, c'est moi qui me les dessine, donc pas de crédits ou de référencement, c'est tout à fait normal.
Codage par Voly'an, Bienvenue en Enfer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Seigneur de Guerre
avatar
Messages : 861
Date d'inscription : 18/05/2014

• Feuille de Personnage
Âge apparent: 29
Pouvoirs: Ténèbres - Foudre - Faux des enfers
Situation:
Seigneur de Guerre
MessageSujet: Re: Anhaël Saellys   Sam 15 Oct 2016 - 1:27

(re) bienvenue ! On regarde ta fiche demain matin (je viens de la voir ^^; ) et on modère ce week-end :3

et...

Citation :

Allons-y Alonzo \o/

Un fan de Dr Who *_*

___________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître de cérémonie de Satan
avatar
Messages : 924
Date d'inscription : 09/05/2012

• Feuille de Personnage
Âge apparent: Un quart de siècle ~
Pouvoirs: Ténèbres, Foudre, Dégénérescence
Situation:
Maître de cérémonie de Satan
MessageSujet: Re: Anhaël Saellys   Sam 15 Oct 2016 - 18:04

Et bienvenue sur le forum ! ♥️

Ca fait plaisir de voir une fiche comme ça ! Je n'ai rien à y redire, si ce n'est une demande de précision ! C'est à propos de la déchéance de Nayallah : nous aimerions avoir quelques détails supplémentaires, ne serait-ce que sur la raison d'une telle déchéance. Ce n'est pas nécessaire de le rajouter dans la fiche, qui est très bien ainsi, tu peux tout simplement me contacter par Mp ! Smile

Dès que ce sera éclairci, tu seras validé !

___________________


Autres:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chante Rossignol, toi qui a le coeur gai.
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 13/10/2016
Age : 30

• Feuille de Personnage
Âge apparent: La petite vingtaine
Pouvoirs: Lumière, chant
Situation:
Chante Rossignol, toi qui a le coeur gai.
MessageSujet: Re: Anhaël Saellys   Sam 15 Oct 2016 - 19:10

Merci beaucoup !
Et bien, pour Nayallah, je désirais pas forcément en faire un mystère, mais comme Anhaël ignore pourquoi et que j'ai rédigé à la première personne, je n'ai effectivement pas précisé. Donc je te MP de suite ^^

Valefore, j'en conclue que toi aussi, alors \o/

___________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître de cérémonie de Satan
avatar
Messages : 924
Date d'inscription : 09/05/2012

• Feuille de Personnage
Âge apparent: Un quart de siècle ~
Pouvoirs: Ténèbres, Foudre, Dégénérescence
Situation:
Maître de cérémonie de Satan
MessageSujet: Re: Anhaël Saellys   Sam 15 Oct 2016 - 20:53

C'est tout bon, te voilà donc validé ! Amuse-toi bien sur le forum ! coeur

___________________


Autres:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Anhaël Saellys   

Revenir en haut Aller en bas
 

Anhaël Saellys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue en Enfer :: Premier Passage :: Registres :: Présentations :: Présentations Validées-